Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Découvrez et proposez de nouvelles associations de saveurs grâce au foodpairing

Chocolat noir et poivrons rouges, huitre crue et fruits de la passion, foie gras et framboise. Voici une liste d’associations d’ingrédients qui peuvent paraître pour le moins surprenantes voir ubuesques. Pourtant, ces combinaisons de saveurs fonctionnent ! Ces mariages originaux sont élaborés à partir du principe du foodpairing. Cette méthode consiste à associer deux aliments en fonction de leurs ressemblances moléculaires. Plus deux aliments sont chimiquement proches, plus leur association sera une réussite gustative. Au premier abord, le foodpairing, qui s’apparente davantage à de la chimie, peut effrayer. Néanmoins, c’est surtout un moyen efficace d’expérimenter de nouvelles recettes avec créativité et une bonne pincée d’audace. 

 

De nombreuses recettes célèbres se basent déjà sur le foodpairing

Pour convaincre les plus sceptiques, de nombreuses associations célèbres répondent déjà au foodpairing. Côté salé, le traditionnel tomate basilic est un exemple concret de la réussite d’un mélange de saveurs basé sur le foodpairing. Côté sucré, le mariage entre le chocolat et la menthe est également un classique validé par cette méthode. Comme ces exemples connus le démontrent, le foodpairing concerne aussi bien le salé que le sucré. 

 

Créez des recettes originales et surprenez vos clients à l’aide des arbres de saveurs

Bien évidemment, il n’est pas à la portée de tous de pouvoir faire une analyse moléculaire de chaque produit, pour élaborer une nouvelle recette. Le site internet foodparing.com, entièrement dédié au foodpairing, met à disposition de très nombreuses idées de recettes, ainsi que des arbres de saveurs

Ces arbres de saveurs permettent de voir, par rapport à un ingrédient sélectionné, quels sont les produits qui se marient le mieux avec ce dernier. On y apprend naturellement que la framboise s’associe très bien avec le chocolat noir, mais aussi de manière très surprenante avec l’emmental. Le site propose en moyenne une vingtaine de combinaisons par produits. Aucun produit n’est épargné. En effet, chaque branche de l’arbre de saveurs correspond à une catégorie d’ingrédients.

Exemple d’arbre de saveurs autour de la framboise. Avec quoi la mélangeriez-vous ?

On y trouve les produits laitiers, les viandes, les produits de la mer, les herbes et épices, les condiments et sauces, les légumes, les pâtisseries et chocolats, les fruits et même les boissons. Le foodpairing mélange tout avec finesse et inventivité, même l’impensable.

De plus en plus de professionnels de la gastronomie innovent grâce au foodpairing. Si les grands chefs s’y sont d’abord intéressés, le foodpairing peut s’adapter à l’ensemble des métiers de bouche, puisqu’il concerne tous les types de produits. Cette nouvelle tendance s’adapte bien à une demande de plus en plus accrue en découvertes gustatives et une passion retrouvée pour le plaisir culinaire.

La force du foodpairing c’est que cela vous donne les idées auxquelles vous n’aviez pas pensé, tout en vous laissant la liberté de créer vos propres recettes.

 

Foodpairing.com : des recettes à foison

En accès gratuit, le site foodpairing.com donne la possibilité de consulter les arbres de saveurs associés à 100 ingrédients. De quoi tester de nombreuses combinaisons pour créer vos propres recettes et vos propres associations originales.

Si vous prenez goût au foodpairing, un accès payant vous donnera la possibilité de consulter les arbres de saveurs de près de 1 000 produits. Les associations possibles sont donc pratiquement infinies.

 

L'équipe Avisé 

 

Crédits visuels : foodpairing.com, StockSnap.io