Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Les règles d'étiquetage en boulangerie-pâtisserie

La réglementation concernant l’étiquetage des denrées alimentaires a été simplifiée et harmonisée au niveau européen en 2011. En boulangerie-pâtisserie, les règles d’étiquetage restent très strictes. Même si cette règlementation et les indications qui doivent être inscrites ne semblent pas toujours utiles du point de vue du professionnel, les règles d’étiquetage garantissent une information claire, favorisant une concurrence honnête entre les points de vente.

 

Les règles d’étiquetage concernant le pain

Toutes les catégories de pain mis en vente par le boulanger doivent être accompagnées d’écriteaux de dimension supérieure ou égale à 15 cm de longueur et de 2,5 cm de hauteur. Pourquoi une règle aussi précise ? Les écriteaux doivent être facilement visibles par les clients. Enfin, il est nécessaire que tous les écriteaux soient fixés à la base des étales où les pains sont exposés.

 

Quelles mentions sur les écriteaux ?

Sur l’ensemble des écriteaux, il faut faire figurer plusieurs éléments :

  • Le nom du pain
  • Le prix de vente à la pièce ou au kilo, selon le produit concerné
  • Le poids en grammes. Inutile lorsque le poids est inférieur à 200 grammes

 

Les écriteaux doivent être couplés d’une affiche répertoriant l’ensemble des prix pratiqués

Cette affiche, située à au moins 2 mètres de hauteur dans le point de vente, doit avoir une taille minimale de 40 cm de hauteur sur 30 cm de largeur. Elle doit obligatoirement être blanche avec le texte en noir, pour faciliter sa lecture. Cette affiche a comme titre de manière arbitraire : « Prix du Pain ».

 

Les indications mentionnées sur cette affiche, comme les chiffres et les lettres, sont également réglementées et doivent avoir une taille minimale. Les chiffres, notamment le prix, doivent être plus visibles que le reste. Ils doivent donc respecter une taille minimale de 2 cm de hauteur et de 1 cm de largeur. Les lettres, indiquant la dénomination du pain, doivent avoir une hauteur de 1 cm et une largeur de 0,5 cm. Enfin, il est nécessaire que tous les écriteaux soient fixés à la base des étales où les pains sont exposés. A noter que cette affiche peut être diminuée de moitié, si elle est située en vitrine et visible de l’extérieur du point de vente.

 

Règles similaires pour les pâtisseries et viennoiseries 

En ce qui concerne les viennoiseries et pâtisseries, elles doivent être présentées avec leurs dénominations et leurs prix. Pour les produits vendus au poids, le prix au kilo ou au 100 g doit être indiqué. L’écriteau devant être situé à proximité des produits. Si jamais les produits proposés sont décongelés, il est  exigé que la dénomination « décongelé » soit clairement mentionnée. Concernant les pâtisseries, nous vous invitons également à consulter notre article : Pâtisserie, ai-je le droit d'en faire ? 

 

Une réglementation plus complexe en ce qui concerne les produits préemballés 

Pour les produits préemballés, l’étiquetage doit être présent sur l’emballage et doit indiquer les mentions suivantes : poids net ; liste des ingrédients par ordre décroissant ; allergènes majeurs ; conditions de conservation ; date de fabrication, date limite de consommation ou date limite d’utilisation optimale ; raison sociale et adresse du fabricant. A noter que Les denrées emballées sur le lieu de vente à la demande du consommateur et les denrées préemballées en vue de leur vente immédiate, ne sont pas considérées comme préemballées. 

 

L'information sur la présence d'allergènes

A tout cela s'ajoute la réglementation concernant les allergènes. Sur ce sujet, nous vous invitons à consulter notre article complet : Allergènes : le décret d'application du règlement INCO est publié.

 

L'équipe Avisé

 

Crédits photo : StockSnap.io

 *0*