Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Pizza : une consommation en repli

27/10/2017

Chaque année depuis 4 ans, le cabinet Gira Conseil réalise une étude sur le marché de la pizza en France. Que ressort-il de l’édition 2017 ? Et quelles sont les positionnements et innovations observés pour ce plat tant apprécié des Français ?

 

Vente et CA au plus bas depuis 4 ans

Les Français ont consommé 745 millions de pizza en 2016. Cela les maintient comme 2èmes plus gros consommateurs au monde, derrière les Etats-Unis, même si ce nombre a toutefois baissé de 9 % en comparaison de 2015. Le CA a également diminué, et est passé à 4,58 milliards € de CA, soit 10 % de moins en 2 ans.

C’est ce qui ressort d’une étude annuelle réalisée par le cabinet d’étude Gira Conseil. Ces chiffres sont les plus bas en 4 ans. Pour Gira Conseil, la concurrence vive avec d’autres produits, tels que le sandwich et le burger, joue en la défaveur de la  pizza. Pour ces produits, les acteurs auraient réussi à trouver les innovations qui répondent aux attentes des consommateurs, se seraient remis en question, ce que ceux de la pizza ne seraient pas parvenus à faire.

Les acteurs du marché de la pizza sont la restauration commerciale, où près de la moitié des pizzas sont achetées (48 %), la grande distribution (25 % de parts de marché), la restauration collective (15 %) et enfin les camions, livreurs et restauration automatique (12 %).

Une pizza est vendue en moyenne à 6,15 €, tout type de pizza et tout circuit confondus.

 

Ce cabinet est également à l’origine de l’indice Pizza, basé sur le prix de la pizza reine, pizza la plus consommée en France et présente sur chaque carte. Cet indice est basé sur les prix moyens constatés de cette pizza dans plus de 800 établissements de France. Il s’agit de la 4ème édition de cet indice, dont « les objectifs sont d'obtenir un indice des prix de la consommation alimentaire hors domicile, de fournir des repères de prix et de mettre en évidence les disparités de prix en fonction de la densité des différentes agglomérations. »

La Pizza Reine est vendue, en France, au prix moyen de 10,41 €, tous circuits de distribution confondus, contre 10,54 € en 2014. Elle retrouve ainsi son prix de 2013.

Ce prix varie selon le circuit de distribution : elle est affichée en moyenne à 9,95 € chez les indépendants, 11,29 € par les chaînes.

 

Des pizzas pour tous les goûts !

Lorsqu’on évoque la pizza, il est plus exact de parler des pizzas, du fait de la diversité des recettes ou des types de pâtes utilisés par exemple. Quelles sont les créneaux, basés sur les produits, choisis par certains pour se démarquer ou les nouveautés proposées ?

  • utiliser uniquement des produits locaux, d’arrivage quotidien, bio ou équitables,
  • la forme de la pizza : que ce soit pour certaines occasions ou tout au long de l’année, la pizza peut prendre d’autres formes que la forme ronde, tel qu’une forme de cœur à l’occasion de la Saint Valentin par exemple ;
  • des ingrédients qui sortent de l’ordinaire : les puristes enragent, les friands de nouveautés adorent ! Certains aliments ou produits font parler d’eux, parfois depuis 1 à 2 ans, que ce soit en France ou ailleurs, et sont encore peu courants dans les pizzas en France :
    • la sauce tahini, une préparation orientale faite à partir de graines de sésame broyée,
    • le charbon végétal, qui donne une teinte noire à la pâte à pizza,
    • le curcuma, une épice originaire d’Asie, qui est devenue récemment particulièrement populaire, du fait notamment de ses vertus digestives et anti-inflammatoires,
    • les algues,
    • une pâte aux légumes, à base de chou-fleur, de patate douce, de citrouille, de betterave rouge, pour répondre à la demande végétarienne, vegan ou sans gluten, ou pour colorer la pâte à pizza,
    • le kimchi, un met traditionnel coréen composé de piments et de légumes trempés dans la saumure,
  • la pizza chocolatée : certes la pizza sucrée n’est pas récente, mais la pizza chocolatée semble intriguer davantage récemment et certains noms osent s’y aventurer, comme Domino’s Pizza au Royaume-Uni ou Dr. Oetker, qui a récemment proposé une pizza au chocolat et va en faire la promotion dans un pop-up store (magasin éphémère) à Paris.

 

Outre les produits, les nouveautés portent aussi sur les concepts de vente. Citons notamment :

  • le concept mixte, où le consommateur trouve restauration assise et épicerie,
  • l’authenticité : la dégustation d’une pizza, composée de produits de qualité, en restauration assise, permettant au client de prendre son temps. Ce positionnement moyen / haut de gamme peut permettre de se démarquer de la concurrence,
  • la cantine chic, qui mise sur une décoration et une ambiance uniques, soignées, à la pointe de la tendance, et dont le menu varie souvent,
  • une vision éco-responsable et éthique de l’espace de consommation et de vente : mobiliers et vaisselles de récup ou éco-conçus, part du CA reversé à une cause
  • des services digitalisés pour la réservation de table, l’accès à des promotions, la carte de fidélité, le paiement via mobile.

 

Pour en savoir plus sur la pizza, rendez-vous au salon Parizza les 4 et 5 avril 2018 à Paris porte de Versailles.

 

L'équipe Avisé

 

Sources : L’hôtellerie restauration, 24/10/2017

France Info, 14/01/2014

Les Echos, 27/10/2017

SFR news, 25/10/2017

Crédit photo : Pixabay

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
6 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.