Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Régime paléo : des consommateurs en quête de sens

25/08/2015

Ce régime alimentaire est apparu aux Etats-Unis, dans les années 2000. Il consiste à se nourrir comme le faisaient nos ancêtres du paléolithique, d'où le nom de ce régime.

 

Un régime sans gluten et sans lactose

Le régime paléo repose sur la consommation de fruits, de légumes, de graines, de viandes maigres, de poissons et de produits de la mer, ainsi que d'oeufs. Ces produits sont consommés bruts, c'est-à-dire non transformés, soit crus soits cuits.
A contrario, les produits laitiers, les céréales, les légumineuses et les produits transformés sont exclus. Exit donc le pain, le sucre raffiné, l'huile transformée, le vinaigre, le sel, le fromage, la bière ou encore le saucisson.

Sans entrer dans un débat sur le fait que le régime paléo est un régime adapté ou non, la popularité de ce régime est un signe de la méfiance de consommateurs envers les aliments industriels et d'une quête de sens.
Comme indiqué dans un article de Sciences et avenir, " la vogue du paléo serait un symptôme émanant de consommateurs confrontés à des aliments industriels, soucieux de rétablir un lien plus naturel avec leur alimentation en excluant des produits "boucs émissaires" : les céréales pourvoyeuses de gluten, le lait et ses dérivés, etc. "
Ce régime est par ailleurs populaire auprès des sportifs.

 

Une offre commerciale naissante

En Europe, les 1ers restaurants paléo ont ouvert, à partir de 2011, en Allemagne, au Danemark et au Royaume-Uni.
En France, un 1er restaurant devrait ouvrir à Toulouse en septembre 2015. Il s'adresse plus particulièrement " aux quêteurs de sens et aux sportifs ".
Peut-être verrons-nous bientôt des sections " menu paléo " dans les cartes de restaurants ?
Pour la consommation nomade, l'offre existe sous la forme du Paleo Express, un distributeur automatique de produits paléo.

 

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Sciences et avenir, 16/08/2015

Centre d'études et de prospective du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, 09/2014

Crédit photo : Romi - Pixabay

 *0*