Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Adaptation des logements : le coût moyen d'une opération oscille autour de 6 500 €

30/04/2015
Mots-clés: 

Selon une estimation de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah), « seuls 6 % du parc de logements sont adaptés à la perte d’autonomie des personnes âgées.

Les personnes de plus de 65 ans qui habitent des logements peu adaptés, voire inadaptés, à l’avancée en âge s’exposent à des facteurs de fragilités, comme le risque de chutes.

 

Ce besoin constitue une opportunité de marché pour les artisans du bâtiment. Comme le rapporte Le Moniteur, « le coût moyen d’une opération oscille autour de 6 500 euros, selon l’évaluation de Blanche Guillemot, directrice général de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

L’Anah a subventionné les travaux d’adaptation de 15 000 ménages précaires en 2014. Les adaptations concernent principalement l’installation de sanitaires, par exemple, des baignoires ou des douches à fond plat, une barre d’appui… En parallèle, l’Anah profite de l’intervention pour faire de la rénovation énergétique. De fait, la facture grimpe entre 17 000 et 20 000 euros en moyenne. Les chantiers sont souvent transversaux et touchent à la fois la plomberie, le réseau électrique, l’aménagement intérieur, etc. Les entrepreneurs ont donc besoin de se coordonner. »

L’Annuaire National de la Silver Economie permet aux entreprises, présentes sur le marché du logement adapté, de se référencer gratuitement. Cet annuaire existe sur le Web : des entreprises, leurs produits et leurs services apparaissent ainsi sur une carte. Une 1ère édition papier de cet annuaire va être éditée.

 

Du côté des labels, Handibat et Pro de l’accessibilité permettent de valoriser les compétences de l’entreprise sur les marchés de l’accessibilité et de l’adaptation, et de se distinguer de la concurrence.

 

L’Anah rappelle que « les personnes âgées de 60 ans et plus seront 20 millions en 2030, et même 24 millions en 2060, contre 15 millions aujourd’hui. Les Français âgés de 75 ans et plus verront leur nombre doubler d’ici 2060, passant de 5,7 millions en 2012 à 12 millions. L’augmentation est d’autant plus significative chez les personnes âgées de plus de 85 ans, dont le nombre pourrait quadrupler d’ici 2050, passant de 1,4 million à 4,8 millions. »

 

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement entrera en vigueur le 1er janvier 2016. Elle prévoit un plan national d’adaptation des logements à la perte d’autonomie.
Le gouvernement  a l’objectif d’adapter 80 000 logements privés à la perte d'autonomie d'ici à 2017. Ce plan permettra de financer l’aménagement de 15 000 logements dès cette année.
L’Assurance retraite, parfois aussi les caisses de retraite complémentaire, proposent des aides.


Pour aller plus loin :

  • l’ANAH met à disposition un guide « Mon chez moi avance avec moi ». Il s’agit d’un guide des travaux et des aides, destiné aux propriétaires occupants. Chaque pièce de l’habitat est évoquée, ainsi que les espaces extérieurs. En plus d’être utile aux particuliers, ce guide l’est également aux professionnels pour faire le point sur les aides existantes en un coup d’œil.
  • la liste des aides et prêts pour l'amélioration de l'habitat  

 

Sources : Ministère des Affaires sociales, de la santé, 11/12/2013

Le moniteur, 07/04/2015

Crédit photo : Phovoir

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
4 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
 *0*