Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Des solutions pour éliminer ses déchets de chantier

11/04/2017

Afin de relancer l'activité économique du pays et d'identifier les filières d'avenir, le gouvernement avait en 2014 impulsé ce qu'il a appelé " la Nouvelle France Industrielle". Ce projet structuré autour de 34 plans se décline de manière plus opérationnel en feuilles de route. 

L'un de ces 34 plans intéresse tout particulièrement la filière bâtiment et la gestion des déchets. Il s'agit du plan "recyclage et matériaux verts", dont la feuile de route est à lire ici. Le but de cette réforme est d'augmenter la part de recyclage dans les déchets du bâtiment. Pour y arriver voici les 6 points forts de la feuille de route : 

  • d'ici 2017 réduire de 25 % le stockage des déchets
  • inciter à l'utilisation de matières premières issues du recyclage
  • lutter contre les décharges sauvages, sortir du statut de déchet
  • encourager les projets collaboratifs
  • développer les outils de tri et de valorisation des déchets du BTP

La filière du bâtiment est la filière qui produit le plus de déchets avec en 2012 plus de 247 millions de tonnes petit et gros oeuvre confondus. Il fallait donc réagir. D'autant plus que depuis quelques années, les professionnels de la filière ont constaté que les maitres d'ouvrages exigeaient de plus en plus que les déchets intégrent un processus de recyclage plutôt que de d'être déposés en décharge. A horizon 2020, la loi sur la transition énergétique prévoit que 70 % de ces déchets bénéficient d'une valorisation matière (recyclage, réutilisation...) alors qu'en 2016 la filière n'en était qu'à 50 %. 

Pour faciliter la mise en oeuvre de ces nouvelles pratiques durables, les efforts se sont d'abord portés sur le secteur du second oeuvre. Le projet Démoclès a démontré que 80 % des ces déchets étaient recyclables. Il y a donc de grandes perspetives à venir en terme d'économies et d'emplois tant sur les travaux de construction que de rénovation.

La question de la gestion des déchets sur chantier est assez complexe pour les professionnels. Entre les déchets inertes, dangereux, pas dangereux, le stockage, le coût, l'élimination en cas de marché public... Vous pouvez trouver une grande partie de ces réponses ici, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) y consacre un onglet sur son site internet. 

La Fédération propose également un portail sur ce même site ainsi qu'une application mobile permettant d'identifier le point de collecte le plus proche de son chantier. Proposant une recherche muticritères comme ci-dessous : par département, ville puis selon la nature du déchet à éliminer.

 

 

 

Source : FFB

 

 

Quant aux résultats de la recherche, ils sont alors classés par type de structure gérant les déchets et en fonction du nombre de kilomètre par rapport à la ville déterminée.

Le portail vous indique les 20 prestataires les plus proches dans un rayon très large. 

 

 

 

Source : FFB

 

Venant innover et compléter l'offre proposée par la FFB, la start-up Ecodrop, vient de commercialiser (avril 2017) une nouvelle application mobile pour "déposer ses déchets à moins de 10 minutes de son chantier". L'application permet aux artisans de trouver une déchetterie pour professionnels à proximité immédiate, de connaitre son coût et de payer en ligne. 

Pour le moment le concept est déployé sur l'Ile-de-France mais sera dés le mois septembre proposé dans d'autres grandes villes : Lille, Lyon, Bordeaux, Rennes...et en 2018 sur tout le territoire. Primé lors de l'appel à projets Ademe, le concept a commencé à séduire les nombreux artisans de la filière ! 

Alors que la gestion des déchets dans le bâtiment est souvent onéreuse, difficilement appréhendée, perçue comme une contrainte, cette jeune entreprise propose de la simplifier et de la rendre plus efficiente.

Les solutions actuelles s'intègrent toutes dans une démarche de développement durable et de réduction des polluants. D'autres initiatives existent et vont se développer en fonction de l'évolution de la réglementation, des évolutions technologiques et scientifiques sur le recyclage notamment.Tout cela permettant in fine une réduction des coûts pour les professionnels.

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Ministère du Redressement Productif, 2014

Quelle Energie, 07/04/2017

Le Moniteur, 21/07/2014

Fédération Française du Bâtiment, 2017

Batiactu, 10/04/2017

Ecodrop, 11/04/2017

Crédit photo : Pixabay

 *0*