Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

L'Europe veut booster les métiers de la restauration du bâtiment

D'après le dossier "Les chiffres clés 2016" publié par la CAPEB, 59 % du chiffre d'affaires des entreprises artisanales de moins de 20 salariés sont réalisés dans l'entretien et l'amélioration, contre 41 % dans le secteur du neuf. 

Comme pour de nombreux secteurs d'activité, les métiers de la rénovation du patrimoine bâti, doivent évoluer avec les mutations technologiques. Les savoir-faire doivent répondre aux nouveaux besoins sur la transition énergétique, la révolution numérique...et pour cela, les formations et qualifications des artisans doivent s'adapter à ces nouveaux enjeux. Certains corps de métiers traditionnels (plâtrier, charpentiers...) sont à la peine et manquent, aujourd'hui, cruellement de mains d'oeuvre

 

Les divers acteurs européens du bâtiment (France, Portugal, Espagne, Belgique...) travaillent ensemble sur un projet intitulé "Construction inheritance" afin de sauvergarder et transmettre les savoir-faire traditionnels et de préserver l'activité des entreprises existantes. 

 

Concrêtement le projet "Construction inheritance" c'est :

  • production d'un rapport synthétique quant aux tecchniques traditionnelles de rénovation des differents partenaires européens
  • production d'un socle commun européen en matière de connaissances et de compétences clés
  • création de cours en lignes via une application mobile 

 

Le Comité de concertation et de coordination de l'apprentissage du bâtiment et des travaux publics (CCA-BTP) est un organisme professionnel particulièrement moteur sur ce projet en tant que réseau de l'apprentissage de la filière bâtiement. 

 

Il est important de faire évoluer la technique et les métiers pour s'adapter au marché mais il est aussi nécessaire de conserver des savoir-faire anciens pour des techniques particulières. Techniques anciennes, qui notamment dans la filière bâtiment, trouvent un nouveau souffle (mur en paille...). Les acteurs européens de la filière souhaitent une continuité. Que les jeunes générations puissent travailler ces vieux matériaux et techniques de réhabilitation.

C'est aussi de nouvelles opportunités économiques à saisir. 

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Batiweb, 17/10/2016

Atrium Construction, 15/10/2016

Capeb, 19/11/2016

Crédit photo : Pixabay

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
13 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
 *0*