Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Ameublement : l'ANSES mobilisée sur de nouveaux perturbateurs endocriniens

Ségolène Royale, Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, a confié à l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire et de l’alimentation, de l’environnement et du travail) la mission de mener une expertise sur quatre nouveaux perturbateurs endocriniens. Dans ces nouveaux produits, qui font l’objet d’une suspicion d’effets reprotoxiques, on retrouve :

  • le triclocarban, utilisé pour conserver certains détergents et peintures,
  • le tinsuphalten, pour traiter les surfaces en métal,
  • des substituts du polyéthylène comme les retardateurs de flammes,
  • l’homosalate, utilisé comme filtre UV dans les produits d’hygiènes et cosmétiques.

Ces quatre substances sont à expertiser dans le cadre de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens que l’Anses doit mener jusqu’à 2016. Elles devraient déboucher sur de nouvelles réglementations afin de diminuer les dangers liés à l’utilisation de ces mêmes substances

 

L'équipe Avisé

Sources : Actu environnement, 17/12/2015

Le quotidien du médecin, 18/12/2015

 

Crédit photo : Pixabay

 *0*