Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Cordonniers : comment se démarquer

11/05/2016

Depuis le début des années 2000, les professionnels cordonniers ont dû faire face à une forte concurrence, notamment asiatique, sur les produits textiles (chaussures et vêtements) et la maroquinerie à des prix très bas, mettant en difficulté la profession.

L’e-commerce de chaussures, proposant un panel de choix extrêmement large, à un prix très raisonnable et une livraison éclaire, ne peut que faire de l’ombre à des artisans dont la marque de fabrique est l’authenticité, la qualité, l’unicité.

Il existe toutefois une porte de sortie pour donner un second souffle à ces artisans, leur donner l’opportunité d’exister dans un nouveau modèle économique tourné vers la proximité, la qualité, le respect de l'environnement ou encore l'innovation.

 

Deux nouveaux axes stratégiques

  • Les nouveaux modes de consommation

Les comportements, les habitudes et le modèle de consommation, ont beaucoup changé cette dernière décennie. L’hyperconsommation laisse peu à peu la place à « l’économie de partage », à « l’économie de proximité » et au respect de l’environnement.

Ces valeurs sont souvent citées concernant la filière alimentaire, or elles pénètrent bien d’autres domaines. Ainsi, l’artisan cordonnier retrouve son véritable cœur de métier. Fabriquer des produits de qualité, avec des matériaux naturels et/ou nobles comme le cuir ; réparer ; conseiller et sensibiliser ses clients. Ces derniers sont également attentifs au respect de normes environnementales (déchets, circuits courts sur les matières premières…).

Le « Made in France », plus qu’une tendance, est une nouvelle philosophie de vie. Peut-être un retour aux valeurs traditionnelles dans un monde globalisé.

 

  • Innover

Les cordonniers, comme beaucoup d’autres corps de métiers de l’artisanat (lire l’article de l’équipe Avisé sur les Barbiers), auraient tout intérêt à s'intéresser à l'innovation.

« Innover » peut vouloir dire beaucoup de choses mais l’objectif commun est de se démarquer sur son marché, rester compétitif et évoluer si ce n’est un peu plus vite, au moins, en même temps que ce qui l’entoure. Etre proactif tout en restant fidèle à ses valeurs. Innover ne se réduit pas à l’évolution technologique. Créer une nouvelle tendance, un nouveau besoin, ne nécessite pas toujours une innovation technologique et peut tout à fait être adapté au secteur de l’artisanat. Certains artisans ce sont par exemple positionnés sur la réparation d'article de sport de type chaussons d'escalade.

Par exemple, vient d’être créé, à Pantin, un Pôle d’excellence innovant pour les savoir-faire du cuir et du textile. Il peut être intéressant de suivre son actualité, ses projets et les jeunes qu’il va former.

 

Une autre possibilité pour se démarquer, est de se positionner sur une niche et plus particulièrement, le luxe. La France est un pays reconnue dans le monde entier pour son savoir-faire de qualité. C'est en ce moment un secteur porteur mais qui a un coût et demande un réseau très particulier.

 

Après une période de crise, les cordonniers peuvent être optimistes et croire en un bel avenir.

 

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Fédération Française des Cordonniers et Multiservice

Ouest France Entreprises, 08/2013

Alliance of Pro, 05/11/2014

 

Crédit photo  : Pixabay

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
7 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
 *0*