Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

France terre textile. D'un label régional à un label national

La France compte sur son territoire pas moins de 6 régions en pointe sur la filière textile. La vague de délocalisation au début du XXIème siecle, notamment vers les pays d'Asie, a fortement impacté la bonne santé de ce marché. Aujourd'hui, le textile français connais un nouveau souffle. La modernisation des cycles de production, l'investissement dans la recherche et développement, dans l'innovation mais aussi la sensibilité aux problématiques environnementales, à la qualité des produits et au savoir faire français ont motivé les acteurs du textile à créer un nouveau label national, le label "France terre textile".

 

Le concept développé derrière ce label n'est pas nouveau puisque 4  départements/régions françaises (les Vosges, l'Alsace, le Nord et l'Auvergne-Rhône-Alpes) ont déjà développé ce label sur leur territoire depuis 2011. Pour en savoir plus, cliquez ici

L'idée est de valoriser le savoir faire français en amont de la filière, la production. Ce label vient compléter la marque de fabrique "Made in France" que tout le monde connait bien, qui ne s'attache à valoriser que la phase aval du produit. 

 

De quoi s'agit-il ?

Lancé le 13 octobre 2016 à Paris, le label "France terre textile" est issu de la fédération des 4 départements/régions français déjà labélisés, dans le but de promouvoir la filière textile française sur le territoire et à l'international. 

Depuis, 60 entreprises françaises ont fait la démarche. Il faut savoir que le secteur de la production représente 75 % des emplois de la filière textile en France. Il semble donc tout à fait opportun d'en encourager le développement et la compétitivité. 

 

Le label va garantir aux consommateurs, aux distributeurs et autres professionnels, que 75 % de la production de l'article est réalisé sur le territoire national. Il va également permettre aux divers acteurs de travailler ensemble, de créer des partenariats entre structures, de partager des étapes de confection. La filière textile qui a connu des années bien compliquées s'est remise en question, renouvelle sa stratégie. 

Les principaux critères exigés

  • au moins 75 % des étapes de production ont été réalisé dans les entreprises françaises
  • respecter une certaine exigence de qualité du produit
  • produire en respectant les normes environnementales

 

Des organismes de contrôle indépendants (à retrouver ici) s'assureront que le cahier des charges est respecté et si besoin sanctionneront.

Avant de faire la démarche de labellisation, il faut respecter un certain nombre d'engagements, que l'on peut lire ici. Pour lancer le processus, il faut se rapprocher de l'Union industrielle textile de sa région. Retrouvez toutes les étapes ici

 

Porter la filière textile dans son ensemble, mettre en avant ses spécificités et son expértise va lui assurer un rayonnemnet international certain avec une dynamique économique retrouvée. 

 

Pour lire l'article de l'équipe Avisé intitulé "Auvergne-Rhône-Alpes : leader du textile made in France !" cliquez ici

 

L'équipe Avisé

 

Sources : France terre textile, 08/11/2016

Crédit photo : France terre textile

 


08/11/2016