Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Les bijoux éthiques et made in France auront-ils la cote à Noël ?

Comme chaque année, boucles d’oreilles, montres et autres bracelets devraient se retrouver au pied du sapin de nombreux Français. Au vu de l’engouement des consommateurs pour des produits toujours plus responsables, il est intéressant de se demander si les bijoux éthiques et/ou fabriqués en France  auront la cote auprès des français pour Noël.

 

Les bijoux éthiques, qu’est-ce que c’est ?

Pour être éthique, un bijou doit respecter une certaine morale, du choix des matériaux  à sa conception. Cette morale comprend notamment des matières premières respectueuses de l’environnement mais aussi de l’humain. Les filières doivent être scrutées afin de savoir si les mineurs dans le cas de l’or, travaillent dans des conditions correctes et sont rémunérés équitablement. Toujours dans le cas de l’or, le label Fairmined garantit l’utilisation d’un or exploité de façon équitable.

Cependant, de nombreux matériaux, plus respectueux de l’environnement tant dans leur exploitation que leur utilisation, peuvent être à la base de bijoux. On retrouve par exemple l’ivoire végétal (aussi appelé Tagua ou Corozo), les perles de verre et de terre cuite ou encore certaines graines.

 

Les français sont-ils amateurs d’éthique ?

Un rapport remis par l’observatoire de la consommation responsable en 2014 montre que les Français sont de plus en plus attirés par des modes de consommation alternatifs. En effet, le commerce équitable a enregistré dans l’hexagone une progression de 16 % sur 2014, et devrait enregistrer une progression plus ou moins similaire en 2015.

Un sondage BVA réalisé en 2015 montre un intérêt certain des Français pour la consommation équitable. En effet, non seulement les interrogés jugent que la démarche éthique est positive (88 %), mais de plus, près d’1 sur 3 (28 %) dit acheter mensuellement un produit issu du commerce équitable. Leurs motivations pour consommer éthique sont en premier lieu l’amélioration des conditions de vie des petits producteurs (76 %), vient ensuite la volonté de faire un geste citoyen et solidaire (44%), soutenir le développement durable (37%) et enfin faire évoluer les règles du commerce mondial (31%). Il est intéressant de noter que pour 58 % d’entre eux, consommation éthique rime avec consommation de produits équitables.

Ainsi tout laisse à penser que les Français pourraient être attirés par les bijoux éthiques lors de leur choix de cadeaux pour Noël.

 

Et le made in France dans tout ça ?

Toujours selon le sondage BVA de 2015, une consommation responsable passe par l’achat de produits made in France pour 80 % des interrogés !

De plus, selon un rapport du centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie  (CREDOC) remis en 2014, 3 interrogés sur 5 en moyenne seraient prêts à payer plus cher pour acheter un produit made in France.

Cependant, une étude menée par Mobeye en novembre 2015 sur 1300 personnes annonce que 3 Français sur  5 n’achèteront pas français à Noël et que 42 % d’entre eux n’y voient pas d’intérêt. Toutefois, ces interprétations sont à modérer car elles laissent quand même apparaitre des opportunités pour les produits fabriqués sur le territoire.

 

Le budget cadeaux des français pour 2015

D’après la traditionnelle étude Deloitte à l’approche des fêtes de Noël, il semblerait que le budget cadeaux des Français soit en augmentation pour 2015. En effet, il serait de 0,62 % plus élevé, le portant à 350 euros et représentant 61 % du budget total de Noël. D’après les résultats, les consommateurs devraient opter pour moins de cadeaux, mais de meilleure qualité !

Il est intéressant de noter que selon l’étude Mobeye , un interrogé sur deux devraient faire ses achats de Noël sur internet. Si vendre vos créations en ligne vous tente, nous vous invitons à consulter notre article intitulé  « Vendre ses créations en ligne : pourquoi et comment ? ».

 

L’équipe Avisé

 

Sources : BVA, 22/04/2015

LSA, 13/11/2015

LSA, 09/11/2015

CREDOC, 11/2014

Conso Globe, 2014

Le Figaro, 20/07/2015

Les Echos, 06/12/2014

Eco Sapiens,10/02/2010

 

Crédit photo : Pixabay


26/11/2015