Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Quelles aides pour financer un robot industriel ?

Mesure lancée par l’Etat le 01/10/2013, l’Amortissement exceptionnel des robots industriels des TPE PME, a pris fin le 14/04/2017. Deux aides publiques aux entreprises permettent encore de financer des projets d’acquisition de robots. Le prêt robotique et le programme Start PME. Un choix stratégique pour pérenniser des marchés et des emplois. 

 

Prêt robotique / Prêt pour l'automatisation et la robotisation de l'industrie : la solution la plus simple pour débloquer jusqu'à 5 millions d'euros

Ce prêt prend en charge les dépenses immatérielles et matérielles liées à l'acquisition et à l'insertion dans le processus de production d'un équipement automatisé de production, notamment :

 

  • des robots manipulateurs,
  • des machines spéciales,
  • des imprimantes 3D,
  • des robots de convoyage,
  • des systèmes de vision industrielle,
  • des capteurs, des logiciels pour la programmation des robots dans des applications diverses.

 

Le prêt robotique est compris entre 0,1 et 5 millions d'euros. Il est remboursable sur 7 ans dont un différé de deux ans en capital. 

Sont éligibles les TPE, PME et ETI

 

  • de plus de 3 ans
  • constitués sous forme de société
  • en bonne santé financière 
  • à jour de leurs obligations fiscales et sociales

 

Vous êtes intéréssé par ce prêt ? n'hésitez pas à consulter le site de Bpifrance. 

 

Programme Robot Start PME :  Un accompagnement SÉLECTIF ET PERSONNALISÉ  vers la robotisation 

Le programme ROBOT Start PME accompagnera 250 TPE PME dans l’intégration de leur premier robot sur une durée totale de deux ans et demi. 

Les TPE, PME sélectionnées bénéficieront :

  • d'un accompagnement dans leur projet 
  • d'une subvention représentant 10 % de l'investissement d'une cellule robotique
  • d'un robot facilement exploitable pour optimiser le processus de production 

 

Ce programme se construit autour de 3 phases d'accompagenement, couvrant toutes les étapes du projet :

  • diagnostic personnalisé/étude d'opportunité 
  • étude de la cellule robotisée/étude de faisabilité et d'opportunité
  • accompagnement et financement : avant-projet définitif et choix du fournisseur

 

Un robot possède une capacité d’adaptation bien plus élevé qu’un système automatisé

En mécanique, en décolletage ou en plasturgie les robots trouvent leur place à divers postes de la chaîne de production. Les robots, souvent adaptés de bras articulés, sont dotés d’une grande dextérité leur permettant de s’adapter à des tâches complexes, répétitives voir néfastes à la santé. 

 

Cobotique : la collaboration de l’homme et de la robotique

Avec les robots les postes au sein de l’entreprise tendent à évoluer et non à disparaitre. L’opérateur supervise les différentes machines et se positionne ainsi en support. 

 

Robotisation : la France au 4ème rang européen en 2015

Le marché du robot croît moins vite en France qu'en Espagne. L'écart avec l'Allemagne ne cesse de s'accroitre. En 2015, l'Allemagne comptait 122 robots pour 1000 salariés. En France, on arrive à peine à 30 robots pour 1000 salariés. 

 

  Robots vendus en 2015 Robots déjà installés
Allemagne 20 100  182 792
Italie 6 607  61 282 
Espagne 3 766 29 718 
France 3 045 32 161

 

Et vous ? Etes vous prêt à investir dans un robot industriel ? 

 

L'équipe Avisé

 

Source : Bpifrance

Crédit visuel : StockSnap.io 

 *0*