Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Robotique industrielle et soutien aux PME

Selon les dernières prévisions de la Fédération Internationale de Robotique (IFR), 400 000 robots industriels devraient se vendre en 2018 soit une augmentation de 15 % par rapport à 2014. Ces ventes seront dans 70 % des cas à destination de la Chine, du Japon, des Etats-Unis, de la Corée du sud et de l’Allemagne. L'FR nous fournit également d'autres données intéressantes sur l'évolution de la robotique industrielle  :

  • 17 000 robots achetés par la Chine (soit près de 30 % de ses achats annuels en 2014) sont fabriqués directement en Chine,
  • la robotique industrielle pèse 9,5 milliards d’euros, soit une augmentation de 13 % par rapport à 2013,
  • les ventes de robots sont tirées par l’automobile et le secteur de l’électronique qui commencent à automatiser la production.

Les conclusions de la dernière étude de Xerfi sur la robotique en France vont dans le même sens que celles de l’IFR. En effet, le développement du marché de la robotique devrait fortement s’accélérer d’ici 2020, que ce soit la robotique industrielle, lacune de l’industrie française, la robotique de service et enfin domestique. Les robots compagnons, médicaux et les drones aériens seront les marchés qui connaîtront la croissance la plus rapide. Le chiffre d’affaires des opérateurs de la robotique industrielle progressera à un rythme beaucoup plus modéré : 1,5 % par an entre 2014 et 2020.

 

 

Modernisation nécessaire de l'outil productif

Pour l’industrie française, les investissements productifs ont toujours été quelque peu à la traine, notamment par rapport à ses voisins l'Allemagne et l'Italie. Il est donc important d'essayer de réduire le différentiel de compétitivité qui existe face à ses principaux concurrents et dans le même temps de moderniser un outil industriel veillissant et en retard :

  • Age moyen du parc machine : 17 ans en France contre seulement 9 ans en Allemagne.
  • Pour 10 000 salariés : 125 robots en France, 150 aux Etats Unis, 160 en Italie, 282 en Allemagne, 473 en Coré du Sud.
  • Vente de robots en 2012 : 2 952 en France, 4 402 en Italie, 17 528 en Allemagne.

Depuis 2005, plus qu'un quart des demandes de brevet déposées dans le monde dans les domaines de l'impression 3D et de la robotique sont attribuées à des déposants chinois, soit le pourcentage le plus élevé tous pays confondus, selon un rapport publié  par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

 

Soutien aux PME françaises pour l'acquisition et l'intégration de robots 

Certains programmes et autres dispotitifs d'aide aux entreprises existent et contribuent à favoriser le développement des robots dans les PME :

 

  • Robot Start PME

Ce programme est financé par Bpifrance, ainsi que par le SYMOP (Syndicat des machines et technologies de production), le CETIM (Centre technique des industries mécaniques) et l'institut CEA LIST. Il a pour but de soutenir les PME souhaitant robotiser une tâche de production. Il est seulement à destination des PME qui ne possèdent aucun robot. Ce programme s'articule autour de 3 étapes :

  1. diagnostic personnalisé et étude d'opportunité (1 jour)
  2. étude de la cellule robotisée et etude de faisabilité et d'opportunité (4 jours)
  3. accompagnement et financement : avant-projet définitif et choix du founisseur (5 jours)

Pour l'entreprise qui a déjà ciblé son intégrateur, l'étape 2 et le choix du fournisseur ne sont alors pas abordés. 

250 PME sélectionnées pourront bénéficier de ce programme d'accompagnement ainsi d'une subvention représentant 10 % de l'investissement de la cellule robotique.

Pour plus d'infos, le programme Robot Start PME possède un site Internet dédié. Cliquez ici pour y accéder. 

 

  • Amortissement exceptionnel des robots des PME 

Ce dispositif, financé par le ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, a pour but d'inciter les PME à s'équiper en robots industriels (pour les exploiter eux-mêmes ou pour les mettre à disposition d'autrui). Ce dernier est mobilisable pour les robots industriels, destinés à une utilisation dans des applications industrielles d'automation, et acquis ou créés par les PME entre le 1er octobre 2013 et 31 décembre 2015. Les PME concernés pourront alors bénéficier d'un amortissement exceptionnel sur 24 mois (à compter de la date de mise en service).

Pour plus d'infos au sujet de ce dispositif, consultez ici la fiche de l'observatoire des aides aux entreprises.

 

  • Prêt robotique - Prêt pour l'automatisation et la robotisation de l'industrie

Ce dispositif, financé par BPI France et placé sous le pilotage du Commissaire général à l'investissement (CGI), vise encourager les investissements des entreprises dans des projets d'acquisition de robots ou à accroitre leur parc de robots de production. Plus qu'une aide à l'entreprise, ce dispositif a une vraie vision macroéconomique avec comme objectif global de booster la compétitivité coût (baisse du prix induit par la robotisation de la production) et hors coût (hausse de la qualité de la production induite par l'intégration de robots de production) des PME mais aussi des ETI (entreprises de taille intermédiaire avec un nombre de salariés compris entre 250 et 4 999 salariés) de l'économie nationale. 

Les cirtères d'acquisition de ce dispositif sont assez strictes puisque l'entreprise doit être :

  1. âgée de plus de trois ans, 
  2. en bonne santé financière,
  3. à jour des obligations fiscales, sociales.

Les investissements envisagés par les entreprises devront respecter des critères d'éco-conditinnalité. Seuls les projets qui prendront réellement en compte la transition énergétique et le développement durable seront éligibles. 

Le montant du prêt est compris entre 100 000 euros et 5 millions d'euros, remboursable sur 7 ans (dont un différé de deux ans en capital). Notez que des conditions de cofinancement privé existent. 

Consultez ici la fiche de l'observatoire des aides aux entreprises pour davantage d'informations.

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Robot Start PME

Mécaloire, 11/2015

Observatoire des aides aux entreprises

Xerfi, 03/2015

french.people.cn, 12/11/2015

Crédits visuel : Xerfi

Crédit photo : MMT