Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Moins d’un quart des micro-entrepreneurs encore actifs 5 ans après l'immatriculation

Lancé en 2009, le régime de micro-entrepreneur requalifié de micro-entrepreneur fin 2014, a du mal à s'inscrire dans la durée et à créer de la richesse. Les entreprises dites classiques sont plus pérennes.  

 

Moins d’un micro-entrepreneur sur quatre est encore actif cinq ans après son immatriculation

En 2010, 360 000 micro-entrepreneurs se sont immatriculés. Ce régime représentait 58 % des créations de l’année et près de 80 % des nouvelles entreprises individuelles. 

 

Sur 100 micro-entrepreneurs immatriculés en 2010 :

  • 38 n’ont jamais été actifs.
  • 62 ont réellement démarré une activité économique.

Le fait de s'immatriculer comme micro-entrepreneur étant très simple, beaucoup ont fait la démarche sans réellement se lancer dans une activité.
 

5 ans après :

  • 39 ont cessé en tant que micro-entrepreneur
  • 23 sont toujours actifs sous ce régime

 

A noter que l’étude de l'Insee ne tient pas compte des micro-entrepreneurs qui ont quitté le régime dans les cinq premières années de leur activité pour se diriger vers l'entreprise individuelle classique. Des données qui sont par ailleurs difficiles à trouver.

En 2016, le régime de micro-entrepreneur représente 40 % des créations d'entreprises totales et près de 60 % des créations d'entreprises individuelles. 

 

Les entreprises classiques et individuelles bien plus pérennes 

  • Pérennité à 5 ans des micro-entrepreneurs : 38 % (si on comptabilise seulement les micro-entrepreneurs ayant réellement lancé une activité)
  • Pérennité à 5 ans pour les entreprises classiques : 60 %
  • Pérennité à 5 ans pour les entreprises individuelles : 50 % 

 

Chiffre d'affaire annuel moyen de 10 200 euros 

En 2014, le chiffre d’affaires annuel moyen des micro-entrepreneurs encore actifs sous ce régime fin 2015 est de 10 200 euros, soit 400 euros de moins que celui de 2012.

  • Pour les micro-entrepreneurs exerçant en activité principale, le chiffre d’affaires de 2014 s’élève en moyenne à 12 800 euros.
  • Pour ceux exerçant en activité de complément, le chiffre d’affaires est en moyenne de 7 700 euros en 2014. 

Plus des trois quarts des micro-entrepreneurs déclarent moins de 15 000 euros de recettes annuelles en 2014. Seulement un peu plus d'un quart d'heure des entrepreneurs individuels classiques déclarent moins de 15 000 euros. 

 

Part encore importante de micro-entrepreneurs dans les activités de services aux ménages

La proportion de micro-entrepreneurs encore actifs après cinq ans est la plus élevée dans les activités de services aux ménages. A contrario la proportion de micro-entrepreneurs encore actifs après cinq ans est inférieure à la moyenne dans les activités de services aux entreprises. Elle est notamment de seulement 21 % dans les activités de services administratifs et de soutien. 

 

Proportion de micro-entrepreneurs encore actifs après 5 ans varie selon l'âge de l'entrepreneur

La part de micro-entrepreneurs encore actifs après cinq ans augmente avec l’âge.

  • 16 % des micro-entrepreneurs âgés de moins de 30 ans lors de leur immatriculation en 2010 sont encore actifs sous ce régime cinq ans après
  • 21 % des 30-39 ans,
  • 28 % des 40-49 ans
  • et 31 % des 50 ans ou plus.

 

L'équipe Avisé 

 

Source : Insee, 19/09/2017

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
2 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.