Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Vigilance : escroquerie aux faux ordres de virement

Au même titre que les grandes entreprises, TPE et PME sont des cibles potentielles pour les escrocs. Certaines périodes de l'année (vacances scolaires, périodes de fêtes, veille de week-end) sont propices aux attaques.

Le nombre d'entreprises victimes ne cessant de croitre depuis 2010, la vigilance s'impose de fait en toutes circonstances.

 

Une réalité qui met en danger les entreprises

L'escroquerie aux faux ordres de virement Internationaux est une technique bien rodée des escrocs. Les interlocuteurs agissent bien souvent depuis l'étranger, plutôt en fin de journée et utilisent des techniques habiles pour récupérer de l'information stratégique, comme par exemple, l'élicitation (l'art de faire parler quelqu'un et d'obtenir les informations que l'on cherche sans que cette personne ne s'en rende compte).

Les problématiques liées à l'escroquerie aux ordres de virement sont très semblables à celles concernant l'escroquerie aux faux RIB et aux faux techniciens. Vous pouvez lire l'article de l'équipe Avisé relatif à ce deux pratiques en cliquant ici.

Bien souvent, l'escroquerie n'est détectée que trop tard par les entreprises, une fois que l'acte frauduleux est irréversible. Les dirigeants mais aussi les salariés, doivent être capables d'alerter dès l'apparition de signaux faibles.

Les signaux faibles sont de petits éléments qui interpellent car ils ne correspondent pas à ce que le salarié a pour habitude de connaitre. Il peut s'agir d'un changement d'interlocuteur (prestataire, fournisseur) sans justification, de demande d'informations inhabituelles (N° compte bancaire  et autres codes par téléphone, horaire de présence du dirigeant dans l'entreprise, informations sur le chiffre d'affaire, sur le bilan, sur les projets de developpement de l'entreprise, parfois prétextant une urgence, recherche d'informations sur l'organigramme...).

Ces signaux faibles doivent être portés à la connaissance du dirigeant lui permettant d'avoir une vue d'ensemble de l'environnement de son entreprise et de prendre les décisions qui s'imposent.

La démarche est donc avant toute chose préventive. Cela évite d'avoir à gérer une situation de "crise" et de mettre en péril la situation économique de l'entreprise.

 

Des solutions existent

Il existe un certain nombre de réflexes à avoir.

La Gendarmerie Nationale, en charge de la sécurité économique territoriale liste dans des fiches thématiques : "escroquerie au faux ordre de virement : comment s'en prémunir ? ".

Elle lance aussi des messages d'alertes, comme par exemple : " recrudescence des escroqueries aux faux ordres de virement " et diffuse de la documentation permettant de sensibiliser dirigeants et salariés : " Ordres de virement des entreprises. 9 réflexes sécurité" ; Guide élaboré en janvier 2015, par la Fédération Bancaire Française avec la collaboration de la Police judiciaire.

Pour ces questions relatives à la sécurité économique, vous pouvez également vous rapprocher de l'équipe Avisé en cliquant ici.

Très souvent lorsque les bonnes pratiques sont assimilées, le risque pour une entreprise d'être vitctime d'escroquerie diminue nettement.

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Portail de l'IE, 2016

SISSE, 2016

Gendarmerie Nationale, 2015

Gendarmerie Nationale, 2015

 

Crédit photo : Pixabay


20/04/2016

Les derniers
tweets Avisé

Chefs d'entreprise : L'#IntelligenceEconomique n'est pas une commodité. https://t.co/WuKDA7oIXh Il y a 5 jours 21 heures
RT @CMA_69: Le #commerce extérieur français se porte mal #automobile #services #aeronautique #agroalimentaire #UE https://t.co/JTzPWn3JAR Il y a 6 jours 13 min
Très grandes ou très petites, toutes les entreprises sont concernées ! #sécuritééconomique #intelligenceéconomiquehttps://t.co/JqsBnxZalY Il y a 1 semaine 2 jours