Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Fleuriste : les Français ont acheté moins de végétaux, y compris moins de fleurs coupées

13/11/2017
Mots-clés: 

Selon le panel TNS Kantar pour FranceAgriMer et Val’hor, les achats de végétaux des ménages ont baissé au 1er semestre 2017, en comparaison du 1er semestre 2016. Ils enregistrent un recul de 8,3 % en volume et de 5,8 % en valeur, en comparaison avec le 1er semestre 2016.

Dans le cadre de ce panel, les végétaux désignent :

  • les végétaux d’ornement, qu’ils soient d’intérieur, d’extérieur ou de cimetière, de cérémonie,
  • et les végétaux potagers.

« Cette baisse incombe essentiellement aux végétaux d’intérieur (-10,8 % en volume et -11,6 % en valeur). Les achats de végétaux pour le cimetière et les obsèques diminuent également de 5,3 % en volume et de 11,9 % en valeur.

Concernant les circuits, les magasins de la grande distribution constituent le principal lieu d’achat en végétaux d’ornement des ménages (26 % des volumes), suivis de la jardinerie (23 %), des exploitations (15 %) et des fleuristes (10 %).

En sommes dépensées, les fleuristes prédominent toutefois, avec 33 % de parts de marchés. Suivent les jardineries (21 %), la grande distribution (15 %) et les exploitations (11 %). »

 

Saint Valentin 2017 : les fleuristes perdent des parts de marché au profit de la grande distribution

Les achats de végétaux d’ornement des ménages à l’occasion de la Saint Valentin 2017 sont en hausse en comparaison de 2016 : +10 % en volume et +11 % en valeur.

Les roses constituent 74 % des achats des ménages pour l’occasion (en sommes dépensées), suivies des orchidées (13 %) et des lys (8 %).

Les fleuristes constituent le 1er circuit de distribution avec 63 % des sommes qui y sont dépensées pour l’occasion. Ils perdent toutefois 3 points de parts de marché en comparaison de 2016.

La grande distribution est en 2e position avec 18 % des sommes dépensées et gagne 9 points de parts de marché.

Viennent ensuite la jardinerie spécialisée, avec 7 % des sommes dépensées, qui perd 2 points, tandis que les marchés et foires représentent 1 % des sommes dépensées et perdent 6 pts.

 

Fête des grands-mères et 1er mai 2017 : les achats sont moins importants qu’en 2016

1,7 % des volumes et 4,5 % des sommes dépensées pour l’achat de végétaux en mars 2017 ont été consacrées à la fête des grands-mères, au lieu de 1,9 % en volume et 5,8 % en valeur en 2016.

« A l’occasion du 1er mai, les achats de fleurs et plantes affichent une baisse de l’ordre de 10 % en volume pour des sommes dépensées en baisse de 13 % en comparaison de 2016. »

 

Fête des mères 2017 : les achats ont baissé, mais les fleuristes restent le 1er lieu d’achat

« La fête des mères a, quant à elle, coïncidé avec le weekend de l’ascension, contexte plutôt défavorable aux achats de végétaux : les quantités achetées pour l’occasion ont diminué de 20,6 % et les sommes dépensées de 22,5 % par rapport à 2016. "

Les roses ont représenté 41 % des sommes dépensées pour cette occasion, les orchidées pour 17 %, les lys pour 12 % et les pivoines pour 10 %.

Les fleuristes restent le 1er lieu d’achat : 47 % des dépenses y sont réalisées.

Les jardineries spécialisées et la grande distribution rassemblent chacune 14 % des dépenses, suivies des exploitations (7 %) et des marchés/ foires (5 %).

 

 

L’équipe Avisé

 

Sources : Promo Jardin, 07/10/2017

Val’Hor, 03/10/2017

FranceAgriMer, 09/2017

Crédit photo : Adobe Stock

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
3 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.