Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

La coiffure : un métier qui ne cesse d'évoluer

Salons itinérants, multiservices, spécialisés ou engagés dans la démarche de développement durable, le métier de coiffeur ne cesse de se renouveler. Nous vous proposons un tour d'horizon de ce qui pourrait aider votre salon à faire la différence.

 

S’adapter à des segments de clientèle

De plus en plus nous assistons à l’émergence de salons de coiffure se focalisant sur un type de clientèle. Cela leurs permet de répondre plus précisément à une demande spécifique.

 Voici une liste de concepts que nous avons identifiés qui s’éloignent quelques peu des sentiers classiques des salons :

  • Le salon de coiffure pour enfants : véritables cours de récréation, les salons destinés aux enfants prennent en compte toutes les spécificités liés à cette clientèle. Mobilier adapté à leurs tailles, salle d’attente convertie en salle de jeux (consoles, jouets en tout genre, bande dessinés…) ou encore cadeau à la sortie ; tout doit être fait pour que l’enfant soit en confiance, qu’il s’amuse et que donc, il ait envie de revenir.

Cliquez ici pour voir un exemple de salon pour enfant.

 

Toujours sur le segment des enfants, un salon de coiffure de Denver (USA) a eu une idée pour le moins originale. Il propose aux papas désireux de coiffer leurs filles d’apprendre trois coupes en une heure ! Dans une ambiance bon enfant, ce type d’évènement permet non seulement de se faire connaitre, mais aussi de fidéliser une clientèle.

Enfin, on peut voir aussi l’émergence de salons destinés aux jeunes mamans ainsi qu’à leurs bambins. En effet, il peut être difficile pour ces dames de trouver un moment de libre pour pouvoir aller se faire couper les cheveux. Dans ces endroits, des espaces de jeux sous surveillance et avec baies vitrées permettent aux jeunes mamans d’avoir un œil sur leurs enfants tout en se faisant coiffer.

  • Le salon pour personnes à mobilité réduite (PMR) : afin de permettre aux PMR que leur passage chez le coiffeur soit un moment de détente, des salons se sont spécialisés dans l’accueil de personnes à mobilité réduite. Personnes âgées ou handicapées peuvent ainsi accéder à des lieux où tout est fait pour faciliter leurs mouvements. C’est notamment le cas du concept Atout âge.

 

  • Le salon itinérant : depuis quelques temps, nous pouvons voir émerger des salons de coiffure mobiles. Destinés à une clientèle habitant dans des villages ne possédant pas de salons de coiffure fixes, ce peut être un bon moyen de répondre à une véritable demande. Ce type d’activité possède des avantages, comme un investissement de départ relativement faible en comparaison d’un salon de coiffure classique. Pour voir des exemples de salon itinérant, cliquez ici ou encore ici. Des contraintes sont cependant à prendre en compte. Comme tout projet de création, il est nécessaire de se renseigner avant de se lancer.

 

Élargir sa gamme de services et permettre à la clientèle de gagner du temps

En 2015, de plus en plus de personnes manquent de temps pour prendre soin d’elles. C’est pour cela qu’il peut être judicieux de proposer plusieurs services au même endroit. Le meilleur exemple est certainement le concept Happy Famillies, qui non content de vendre des prestations de coiffure, propose aussi des services de restauration, d’ostéopathie, de psychologie,de beauté… Enfin tout ce qui peut se rapprocher du bien-être et ce, pour toute la famille.

Cependant, il peut être difficile pour un petit salon indépendant de proposer une palette de services d’une telle envergure. Ainsi, il appartient à chacun d’offrir le service supplémentaire qui fera la différence avec la concurrence.

Il est intéressant de parler ici du service de barbier. En effet, depuis quelques années, le port de la barbe revient à la mode. Bien que cette activité nécessite des compétences et un savoir-faire, elle reste peu coûteuse au niveau matériel.

 

Tirer profit d’Internet

Il est aujourd’hui ESSENTIEL pour les entreprises de service d’avoir une certaine visibilité, sur Internet. En effet, bon nombre de personnes se renseignent sur la toile avant  d’acheter un produit ou de choisir une prestation. Et les salons de coiffures n’échappent pas  à la règle. Voici quelques idées à exploiter pour booster l’image, la réputation ainsi que les ventes d’un salon de coiffure :

  • créer son site en quelques clics : des éditeurs proposent des solutions spécialisées pour les salons de coiffure. C’est notamment le cas de Webgazelle, Digital proximity ou encore Coiffeur by Viaduc.
  • être présent sur les réseaux sociaux : plus avantageux en terme d’argent (mais pas en terme de temps …) être présent sur des réseaux du type Facebook ou Instagram  permet non seulement de montrer votre travail mais de plus, d’interagir avec votre clientèle actuelle ou potentielle.  
  • ouvrir une boutique en ligne : même si votre salon ne dispose pas d'un site Internet propre, la plateforme Coiffea vous permet d’ouvrir une boutique en ligne. Vos clients commandent sur le site Coiffea.com et viennent retirer les produits dans votre salon ! Ainsi, sur chaque vente réalisée, vous touchez une commission.

 

Adopter une démarche de développement durable

D’après un sondage BVA, les Français seraient assez sensibles aux engagements de développement durable pris par leur coiffeur. En effet, les personnes interrogées sont plus d’une sur deux à porter de l’attention au fait que le salon fasse des efforts en terme de tri des déchets ou de consommation d’énergie.

Autre point intéressant, un interrogé sur deux explique qu’il serait prêt à quitter son salon de coiffure actuel pour un salon engagé auprès du label « Développement durable : Mon coiffeur s’engage ».

Mis en place en 2009, ce label a pour but de guider et de valider la démarche de développement durable des salons de coiffure en portant une attention particulière sur différents points qui sont :

 

  • l’élaboration de pratiques qui préservent la santé, la sécurité et le confort de  travail des collaborateurs ;
  • l’adoption des principes d’hygiène et de nettoyage appropriés ;
  • le respect de la préservation de la santé et du bien-être des clients ;
  • l’assainissement et l’amélioration de la qualité de l’air dans le salon ;
  • la mise en place, au quotidien, de pratiques plus économes en ressource : eau, énergie, etc. 
  • l’optimisation des achats de matériels ergonomiques et de produits respectueux  de l’environnement.

 

Ainsi, au vu des résultats de l’enquête BVA, obtenir ce label pourrait devenir un véritable argument de vente pour votre salon.

 

L’équipe Avisé

 

Sources : 123ciseaux, 2015

L'éclaireur coiffeurs, 13/07/2015

Sortir à Paris, 10/01/2011

TF1, 23/01/2012

Sud Ouest, 23/03/2014

Parcours France, 04/03/2014

Happy Families, 2015

France 3, 13/05/2015

Coiffeur Viaduc, 2015

Digital proximity, 2015

Mon coiffeur s'engage, 2015

Mon coiffeur s'engage, 2015

 

Crédit visuel : Pixabay

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
6 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
 *0*