Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Marché de la beauté : chiffres, évolutions et perspectives

16/12/2015
Mots-clés: 

La France compte environ 14 000 instituts de beauté dont les deux tiers sont indépendants. Malgré un pouvoir d’achat qui a du mal à se maintenir, les Français, en particulier les Françaises, ne revoient pas leur budget beauté à la baisse. Nous vous proposons à travers cet article un tour d’horizon chiffré du marché de la beauté, ainsi qu’une présentation des évolutions que nous avons pu relever en termes de demande et d’offre.

 

Le marché en chiffres

En France, la beauté a représenté en 2014 environ 2,9 milliards d’euros, pour en recul de 0,6 % en comparaison de 2013. Cette diminution est moins forte que sur la période précédente (0,9 % entre 2012 et 2013).

Côté demande, on peut remarquer que 25 % des Françaises se rendent régulièrement en institut de beauté. De plus, elles sont 44 % à déclarer s’être rendu dans un institut dans les 12 derniers mois. Côté masculin, ils sont 10 % à avoir fréquenté un salon de beauté dans le même intervalle. Enfin, 12 % de la gent féminine déclarent se rendre dans un institut au moins 6 fois par an. À noter qu’une personne sur deux dit acheter des produits de beauté lors de son passage en institut.

Côté tranche d’âge, on remarquera que les clients les plus réguliers sont les 35-44 ans, juste devant les 25-34 ans. Cependant, selon un article de LSA, la cible qui dépenserait le plus en hygiène beauté serait la tranche des 15-24 ans. En effet, elle dépenserait en moyenne 160,90 euros en hygiène beauté, soit 7 euros de plus que les 25-34 ans (Kantar Worldpanel). De plus, la part des achats des 15-24 ans représenterait 12 % de la part des ventes totales d’hygiène beauté.

Ainsi, une attention particulière peut être portée à l’égard de cette tranche d’âge. Il est important de noter qu’elle est très influencée par les réseaux sociaux, notamment par les youtubeuses qui proposent des tutoriels beauté. Une présence sur ces mêmes réseaux (Facebook, Instagram…) peut donc s’avérer utile pour attirer l’attention de cette clientèle.

 

Une concurrence qui se modifie

On assiste sur le marché à une augmentation de la concurrence. En effet, de nombreux circuits non spécialisés comme les parfumeries, les grands magasins ou les spas se dotent par exemple de cabines de soins de beauté pour répondre aux exigences des clients. Les franchisés eux, optent souvent pour la spécialisation (épilation, bronzage, soin des ongles…) et sur le « sans rendez-vous » pour assurer leur croissance.

Ainsi, pour se maintenir, il peut être intéressant de proposer une diversification de services pour toucher une clientèle plus large. Aussi, il peut être intéressant de jouer sur les tarifs pour se démarquer. Dans ce sens, le site internet Pour-moi.fr propose aux clientes de recenser les meilleures offres proposées par les instituts en termes de prix. Les clientes soucieuses de leurs budgets sélectionneront sur ce critère l’institut qu’elles visiteront.

 

Ce qu’il faut retenir

Bien que le marché ne souffre pas d’une décroissance forte, des points de vigilances sont à garder en ligne de mire. La concurrence de plus en plus importante d’une part et les nouveaux besoins de la clientèle de l’autre. De plus, porter une attention particulière aux besoins de la génération des 15-24 ans est important. Dans ce sens, il est nécessaire d’accorder de la place au digital pour éviter de manquer de visibilité auprès de cette clientèle.

 

L’équipe Avisé

 

Sources : LSA, 04/06/2015

LSA, 03/06/2015

Pour-moi.fr, 2015

Code beauté, 11/2015

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
3 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
 *0*