Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Réparation automobile et économie circulaire, le décret est enfin paru

L'article 77 de la loi relative à la Transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015, prévoit que les réparateurs automobiles utilisent à l'avenir des pièces dites "vertes".

 

Dans le cadre du déploiement de la politique "développement durable", le Parlement a voté la création d'un nouvel article dans le code de la consommation ; l'article L.121-117. Désormais, "tout professionnel qui commercialise des prestations d’entretien ou de réparation de véhicules automobiles permet aux consommateurs d’opter pour l’utilisation, pour certaines catégories de pièces de rechange, de pièces issues de l’économie circulaire à la place de pièces neuves".

 

Après une longue attente, le décret d'application est paru le 31 mai dernier. Il n'entrera en vigueur qu'au 1er janvier 2017.

 

Le contenu du décret

Le décret d'application apporte des précisions sur les éléments suivants : 

  • définition de "pièces issues de l'économie circulaire"
  • détail des divers pièces concernées : vitrages non collés, carrosserie amovible...
  • liste des cas d'exception : entretient ou réparation gratuit, sous garantie contractuelle, pièces indisponibles...

 

Quant à l'obligation faite au professionnel d'informer le consommateur du libre choix de demander l'usage de pièces de réparation ou d'entretien issues de l'économie circulaire plutôt que neuves, elle est régie par l'article L 113-3 du code de la consommation.

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Légifrance, loi sur la transition énergétique, 17/08/2015

Légifrance, code de la consommation

Après vente auto, 02/06/2016

Argus, 06/2015

 

Crédit photo : Pixabay

 

 *0*