Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Alimentation : les tendances pour 2019

04/01/2019

Selon le cabinet d’études Innova Market Insight, l’année 2019 sera marquée par cinq grandes tendances, avec un  goût prononcé pour la découverte. Les consommateurs sortent de leur zone de confort pour rechercher des goûts audacieux et des expériences multi-sensorielles (+ 17 % de lancement avec des arômes ethniques sur cinq ans).

« L’attente est particulièrement marquée aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Chine où deux tiers des consommateurs déclarent adorer découvrir de nouveaux goûts » explique Lu Ann Williams, directrice innovation de la société. Entre 2016 et 2017, il y a eu ainsi 35 % de lancements mondiaux qui présentaient une revendication « découverte ».

 

Recherche de l’équilibre

La seconde tendance qui s’impose est celle du végétal. « Ce marché ne montre aucun signe de ralentissement. Avec + 40 % de lancements, l’alimentation végétale est là pour de bon ! ».

C’est la recherche de l’équilibre entre la viande et les légumes qui est privilégiée, plutôt que d’exclure totalement des catégories d’aliments. « Les marques verdissent leurs portefeuille produits, les boissons végétales sont devenues mainstream et les versions véganes de fromages sont aussi en plein développement » ajoute-t-elle.

 

En quête d’alternatives

Autre tendance, les alternatives : elles sont des solutions de remplacement qui répondent aux attentes des consommateurs en matière de développement durable et de santé. Ainsi, Innova relève qu’entre 2013 et 2017, il y a eu + 17 % de lancements mondiaux autour d’alternatives aux produits laitiers et + 11 % d’analogue de viande. La société a enregistré + 43 % de nouveautés autour du végétarisme. Sont ainsi attendus le développement de viande «  super premium » en alternative au steak burger, mais aussi des substituts de glaces ou d’œufs.

L’attrait écologique correspond également à une forte attente des consommateurs. Beaucoup de fabricants se positionnent sur des alternatives au plastique en proposant des pailles ou des emballages aux algues comestibles. Les efforts s’accentuent autour du recyclage, de la biodégradabilité, des encres végétales…

 

Incitation au grignotage

Enfin, le snacking s’impose auprès des consommateurs. Le grignotage fait partie du quotidien : ainsi le nombre de lancements avec une incitation relative au grignotage est en croissance de 10 % par an depuis 2013. Toutes les catégories d’aliments ont tendance à se « snackifier » : des formats bouchées en passant par l’ajout de biscuits en cas de produits tartinables ou encore des arômes qui évoquent la pizza. Quant aux snacks aux légumes, ils devancent les snacks à l’avoine, au riz ou aux fruits.

Autre regard celui d’Uber Eats dans son enquête intitulée Foodcast 2019, la plateforme de distribution de repas, fait aussi la part belle au végétalisme. Selon la dernière étude parue, 2019 sera l’année du passage au véganisme en Europe, avec en tête une recherche pour les fleurs comestibles (fleur de bourrache, lavande et hibiscus), les aliments et boissons à base de chanvre (graines, lait et thé), le Seitan (substitut à la viande riche en protéines), le Manaseesh (pain plat libanais), le Hème (un ingrédient qui fait transpirer les aliments végétaux).

En France, sur les six derniers mois, le miso, le phô, une soupe vietnamienne, et le tofu se sont révélés les aliments les plus tendances de l’année 2018.

 

Lire aussi : Le végétal en vedette

Lire aussi : Snacking et plats à emporter : place à la vaisselle et aux emballages biosourcés et biodégradables !

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

processalimentaire.com

neorestauration.com

 

Crédit photo : Pixabay