Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Confinement : les Français ont pris goût au bio

Les produits bio continuent de séduire de nouveaux consommateurs. L’Agence Bio vient d’interroger les Français sur l’impact qu’a eu la période de confinement sur leurs habitudes de consommation.

 

Des nouveaux acheteurs

Près de 7 Français sur 10 ont acheté des produits bio pendant le confinement : 8% sont de nouveaux acheteurs et 61% en consommaient déjà avant relève l’étude Spirit Insight réalisée par l’Agence Bio (du 20 au 25 mai auprès d’un échantillon représentatif de 1000 personnes).

« La progression est plus marquée au sein des catégories socio-professionnelles les plus modestes » note l’Agence Bio, avec un score de + 11%. Mais l’ensemble des Français a accéléré sa consommation de bio.

Les acheteurs habituels de produits ont, pour une large majorité, maintenu le même niveau d’achat : 44% déclarent en avoir acheté autant pendant le confinement. Ce score est plus élevé chez les 25-34 ans (54%) et dans les catégories socio-professionnelles supérieures (49%). Ces deux profils sont déjà les plus acheteurs de produits bio avant le confinement.

Quant aux jeunes de 18-24 ans, ils sont même plus nombreux à estimer en avoir acheté davantage sur la période (11% contre 6% pour l’ensemble des acheteurs).

 

Essor de la vente en direct

Les hypermarchés restent le premier circuit de vente des produits bio (57% des acheteurs) mais la vente directe a connu un réel essor (22% des acheteurs) grâce à la vente à la ferme, aux AMAP et à des plateformes locales. Le succès de ces circuits courts a été réel en milieu rural (37% des habitants les ont privilégiés).

Quant aux magasins de proximité, ils ont été choisis par 24% des acheteurs de produits bio, soit presque autant que les magasins spécialisés bio (26%). En parallèle, les drives de supermarchés ont enregistré une nette progression durant la période (17% des acheteurs).

 

Source: Spirit Insight/Agence Bio

 

Soutenir les produits bio locaux

L’étude souligne, par ailleurs, une prise de conscience des acheteurs pour soutenir les producteurs français de bio (54% des 50-64 ans). En zone rurale, cette préoccupation a été également bien présente dans la population (55%). « La hausse de la vente en direct enregistrée dans cette étude concerne bien les producteurs bio locaux et donc répond à deux critères : la proximité et le mode de production respectueux de l’environnement ».

 

Continuer à consommer bio

Pour la suite, 90 % des acheteurs envisagent de continuer à favoriser les produits bio après le confinement. Plusieurs raisons à cela : ils sont meilleurs pour la santé pour 59% des acheteurs (jusqu’à 64% pour les femmes et 67% pour les CSP+) ; ils sont de meilleure qualité (57%) ; ils respectent mieux l’environnement (56%) ; ils sont un soutien à l’économie locale (50%).

 

Source: Spirit Insight/Agence Bio

 

Lire aussi : Les produits bio au cœur de la consommation des Français

 

L'équipe Avisé

 

Source : usinenouvelle.com

 

Crédit photo : Pexels