Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

FoodTech, une filière en pleine ébullition !

La FoodTech correspond à l’alliance des secteurs de l’alimentation (agriculture, transformation agro-alimentaire, distribution, restauration, nutrition…) avec les nouvelles technologies.

Plus de 400 startups en activité sont recensées en France. Si la région francilienne concentre le gros de l’écosystème des FoodTech, Auvergne-Rhône-Alpes est une région dynamique. 

 

La FoodTech, un secteur en fort développement

Selon le DigitalFoodLab, les FoodTech se répartissent " en 6 domaines :

  • AgTech, qui inventent l’agriculture du futur : agriculture de précision, drones, robots, protéines alternatives, plateforme de vente, logiciels de gestion agricole, fermes du futur, fermes urbaines, micro-farming (cultiver chez soi),

Exemples de startups : Sencrop, Airinov, Ynsect, Agriconomie, Ekylibre, Agripolis, La Boite à Champignons

  • Coaching, c’est-à-dire l’aide au consommateur final pour répondre aux questions « Ce que je mange est-il bien/bon pour moi ? » et « que dois-je manger ? »,

Exemples : FoodVisor, Bloomizon, Alantaya

  • Food Service, qui réinventent la restauration : services pour améliorer la gestion des lieux de restauration individuelle ou collective, plateforme de réservation, nouvelles restaurations, plateformes d’extras,

Exemples : Zenchef, Wynd, Vizeat, Brigad, La Fourchette

  • Food Science, qui répondent à l’envie de nouveaux produits alimentaires et boissons plus transparents, plus sains et meilleurs pour l’environnement,

Exemples : Jimini’s, Comme des Papas, Matahi, Feed, 10-vins

  • Media, qui répondent aux questions des consommateurs sur les produits alimentaires et leur permettent d’en découvrir de nouveaux,

Exemples : ChefClub, Allergobox, Baguette Academy

  • Delivery & retail (livraison et vente au détail), qui répondent aux défis du e-commerce alimentaire. Ce secteur couvre l’amélioration de l’expérience dans les magasins actuels, la livraison des courses et de repas à domicile.

Exemples : FoodVisor, Bloomizon, Alantaya, Frichti, Deliveroo, Take It Easy

317 millions d’euros ont été investis dans les startups foodtech françaises entre 2013 et 2017, d’après l’étude FoodTech : 2013-2017 réalisée par DigitalFoodLab, en partenariat avec Sopexa, une agence de communication et de marketing, et Vitagora, pôle de compétitivité de l’agroalimentaire.

472 startups FoodTech en activité ont été recensées au 1er semestre 2017, dont :

  • 32 % dans le delivery & retail,
  • 23 % dans le Food Service,
  • 15 % dans le Food Science,
  • 14 % dans l’AgTech,
  • 8 % dans le media et 8 % également dans le coaching.

C’est en Ile-de-France, que l’on trouve l’écosystème le plus dense : 63 % des startups actives y sont implantées, 66 % des opérations de levées de fonds y ont lieu et près de 80 % des montants y sont investis.

 

Auvergne-Rhône-Alpes, une région dynamique à suivre

La région Auvergne-Rhône-Alpes, et en particulier Lyon, apparaît comme un relais de la croissance de la FoodTech en France avec un écosystème constitué de nombreuses startups (49 entreprises recensées), des levées de fonds croissantes en nombre et en taille. Le nombre de startups FoodTech y est en croissance constante pour représenter 10 à 15 % des startups au niveau national.

Dans le cas de la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’investissement médian est faible : un peu plus de 250 000 euros, pour les investissements réalisés entre 2013 et le 1er sesmestre 2017, contre un investissement médian national de 480 000 euros. C'est le signe que l’écosystème se constitue avec de petites levées de fonds. Selon le DigitalFoodLab, Auvergne-Rhône-Alpes est une région à suivre, avec une forte augmentation des opérations sur les 18 derniers mois.

 

Livraison, personnalisation, produits innovants et locaux, des outils pour faciliter la gestion sont les grandes tendances

Toujours d’après l’étude FoodTech, 3 tendances concentrent déjà ou concentreront l’intérêt sur les 18 prochains moins :

  • un accroissement et une personnalisation de la livraison, des plats de restaurants et des courses alimentaires,
  • un accroissement du nombre de produits innovants et locaux, notamment dans la nourriture pour les bébés, les barres protéinées, les boissons et jus aux alcools,
  • la data pour les restaurateurs et les industriels pour mieux comprendre ce qui se vend en salle, comment (avec quels autres produits associés) et quelle est la marge, mieux gérer les stocks, faciliter la gestion de la visibilité, faciliter la gestion du personnel. 

Pour en savoir plus sur les FoodTech en France, notamment les investissements, l’étude FoodTech est téléchargeable gratuitement.

DigitalFoodLab organise les DigitalFoodClubs. Ces événements gratuits rassemblent les porteurs de projets, investisseurs, industriels, et toute personne intéressée par l’innovation dans le secteur alimentaire. Ces rencontres ont lieu tous les 2 à 3 mois, à Paris ou en province.

 

Venture capital et business angels, principaux financeurs des FoodTech en France

DigitalFoodLab indique que les principaux financeurs des FoodTech en France sont :

  • " les ventures capital (VC) sont des sociétés d’investissements privées. Elles peuvent intervenir à toutes les étapes de développement. Il s'agit du plus important type d'investissement aussi bien en nombre de levées que de montant médian des investissements réalisés (2,7 millions d'euros), 
  • les business angels sont des investisseurs individuels ou en réseau qui accompagnent dès les débuts les startups. Ils investissent surtout des montants inférieurs à un million d’euros.

Les autres types d'investisseurs identifiés par DigitalFoodLab sont, par ordre décroissant du nombre d'investissements :

  • le product crowdfunding, ou financement participatif, via des plateformes tels que Kickstarter, Ulule ou KissKissBankBank,
  • les organismes publics, tels que BPI (Banque publique d'investissement) ou des fonds créés par les régions ou les départements tels que le Fonds régional d'investissement (FRI),
  • les corportate venture, c'est-à-dire des compagnies privées qui, à la différence des VC, en plus de l'investissement financier, recherchent également des partenariats avec les sociétés dans lesquelles ils investissent. Le montant médian d'investissement est de 2 millions d'euros, ce qui en fait le 2e type d'investissement pour les montants médians investits, derrière les VC,
  • l'equity crowdfunding, via des plateformes telles qu'Anaxago, Happy Capital, SmartAngels, Sowefund ou Wiseed. Avec ce type de financement participatif, l'investisseur devient actionnaire de la start-up,
  • les incubateurs, qui sont des structures d'accompagnement de porteurs de projets de création d'entreprises qui mettent à disposition des compétences et des outils (formation, local, conseils...) indispensables au bon démarrage et au développement d’une entreprise innovante, 
  • les prêts d'honneurs, de l'argent prêté par des organismes indépendants. "

 

Happy New Food, le rendez-vous des acteurs de la FoodTech en Auvergne-Rhône-Alpes

Happy New Food est un événement qui s'adressent à tous les acteurs de l'écosystème régional : créateurs d'entreprise, startups, industries agro-alimentaires, acteurs de la restauration collective, distributeurs, financeurs… Il se déroulera dans la matinée du 30 janvier 2018 à Lyon.

Créateurs d'entreprises, jeunes entreprises, startups de la région, vous aurez ainsi l'occasion de rencontrer au cours de rendez-vous individuels de 20 min des acteurs qui pourraient devenir des partenaires clé dans le développement de votre entreprise, cela en une matinée et sur un même lieu.

En vous inscrivant, vous remplissez un profil d'activité qui vous permettra de mettre en avant votre savoir-faire, vos produits et/ou services innovants dont la promotion sera assurée auprès des acteurs de la filière agro-alimentaire ou d'investisseurs qui pourront alors vous solliciter pour des rendez-vous individuels le jour J.

 

 

L'équipe Avisé

 

Sources : DigitalFoodLab, 2018

Auvergne - Rhône-Alpes Gourmand

Happy New Food

Crédit visuel : Fotolia