Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

La mention du lieu d'origine des bières devient obligatoire sur les étiquettes

06/07/2020

Le Syndicat National des Brasseurs indépendants (SNBi) se félicite de l’adoption d'un amendement qui impose la mention de l’origine des bières sur toutes les étiquettes.

 

Jean-François Drouin, président du SNBi, savoure « avec beaucoup de bonheur et d’émotion l’adoption à l’unanimité de l’amendement SNBI qui permettra aux consommateurs de déguster des bières tout en étant parfaitement informés sur leur origine et qui mettra en avant le travail de nos centaines de brasseurs régionaux ». Pour lui, la transparence qui est « naturellement dans les gènes des brasseurs artisans et indépendants est désormais gravée dans la loi ».

 

Une avancée pour le consommateur

Le 27 mai 2020, l'Assemblée Nationale a définitivement adopté la loi relative à la Transparence de l’information du consommateur sur les produits agricoles et alimentaires. Cette loi reprend divers points de la loi Egalim qui avaient été déclarés irrecevables par le Conseil Constitutionnel. Parmi ces dispositions, un futur article L412-12 au Code de la consommation: "Le nom et l’adresse du producteur de bière sont indiqués en évidence sur l’étiquetage de manière à ne pas induire en erreur le consommateur quant à l’origine de la bière, d’une manière quelconque, y compris en raison de la présentation générale de l’étiquette"

Grâce à cet article, le nom et l’adresse du producteur de bière doivent être mis en évidence sur l’étiquette. Ce qui, selon le SNBi, représente une avancée pour le consommateur. Dans un souci de transparence et afin de ne pas tromper le consommateur, chaque bière qu’elle soit industrielle ou artisanale devra afficher clairement ces informations.

Pour rappel, le SNBI compte 550 adhérents et représente les intérêts de quelques 1800 brasseurs indépendants.

 

Lire aussi : Coronavirus : les brasseurs français très inquiets

Lire aussi : Brasserie artisanale : quelle réglementation, quelles démarches ?

Lire aussi : Ai-je le droit d’utiliser les mentions « bière artisanale » et « brasserie artisanale » ?

 

L’équipe Avisé

 

Sources:

brasseurs-independants.fr

agriculture.gouv.fr

assemblee-nationale.fr

 

Crédit photo : Pixabay