Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Le e-commerce alimentaire dopé par la COVID-19 et le confinement

01/07/2020

Réalisée en partenariat avec la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, les derniers chiffres Nielsen confirment l’accélération du e-commerce alimentaire.

 

Nouveaux réflexes d'achat

La crise sanitaire a créé de nouveaux réflexes d’achat chez les consommateurs un peu partout dans le monde. « L’Asie a montré la voie, avec la Chine dès janvier-février : les magasins physiques étaient en recul pour les ventes de grande consommation, mais le fort dynamisme du e-commerce a permis à l’ensemble de la distribution de progresser » indique Daniel Ducrocq, directeur Services à la distribution chez Nielsen.

La France a connu elle aussi une nette progression des ventes en ligne, restée supérieure à celle des ventes offline lors de la période d’achats de panique (semaines 9 et 11) : les Français anticipaient le confinement et craignaient les pénuries. Le commerce alimentaire a profité à plein des 8 semaines de confinement : le e-commerce a même dépassé certaines semaines de 10 points de part de marché de la grande consommation. La première semaine post-11 mai est sur la même tendance haussière, avec des ventes en ligne en croissance de + 66 % par rapport à 2019.

 

 

Nouvelle clientèle

En France, le dispositif s’appuie sur trois formes d’e-commerce :

  • Les drives des enseignes d’hypermarché et supermarchés, qui concentrent plus de 90% des ventes en ligne de produits alimentaires
  • Les drives piétons des hypers et supermarchés qui viennent en complément
  • La livraison à domicile des acteurs généralistes proposée par les enseignes de la distribution et des pure players.

Les achats en ligne ont été réalisés par une nouvelle clientèle en recherche de distanciation physique, limitant ses déplacements pour réduire les risques de contamination. L’étude relève que les foyers de retraités sont sur-représentés.

 

L’équipe Avisé

 

Source : nielsen.com

 

Crédit photo : Pixabay