Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Les Français gardent le goût du bio

26/04/2021

La crise sanitaire n’a pas stoppé l’engouement des consommateurs pour les produits bio. Selon le 18ème baromètre de l’Agence Bio, 15% de nouveaux consommateurs ont été recrutés.

 

Le marché du bio a recruté 15 % de nouveaux consommateurs en 2020, selon l’Agence Bio, qui a présenté son 18ème baromètre de la consommation et de la perception des produits bio en France, réalisé avec Spirit Insight, du 13 novembre au 1er décembre 2020 auprès de 2 000 personnes.

 « La famille des consommateurs bio s’est étoffée de 15% de nouveaux venus » explique Philippe Henry, président de l’Agence bio. Avec trois nouveaux profils : 21 % des recrutés sont des 18-24 ans, 20 % des CSP- et 17 % des femmes.

Parmi les nouveaux recrutés, les ¾ ont commencé à consommer bio en début d’année 2020, avant la période du premier confinement. Ils sont encore plus nombreux parmi les plus âgés à déclarer avoir commencé sur cette même période.

De manière générale, ils sont 90 % à consommer au moins un produit bio dans l’année, 73 % une fois par mois, 34 % une fois par semaine et 13 % au quotidien. Les réfractaires au bio restent stables depuis 3 ans, environ 10 %.

 

Les raisons de consommer bio

La volonté de préserver sa santé est le premier facteur incitatif, suivi chez les jeunes de la volonté de protéger l’environnement. D’autres critères sont avancés comme la disponibilité des produits bio dans les lieux d’achat habituels (surtout de la part de seniors) et des raisons éthiques/ou sociales.

 

Le prix reste un frein

Malgré le contexte économique lié à la crise sanitaire et la baisse du pouvoir d’achat pour certains Français, la part du budget consacré aux produits bio reste stable pour 53% de la population. Comme en 2019, la moitié de la population (54%) ne trouve pas normal qu’un produit biologique coûte plus cher qu’un produit non bio.

Toutefois, le taux d’acceptation est plus élevé chez les consommateurs et les acheteurs de produits bio et chez les plus jeunes qui sont plus engagés, que chez les catégories socioprofessionnelles les plus aisées : 73% des consommateurs les trouvent encore trop chers (- 7 points par rapport à 2019).

L’attrait de produits locaux non bio expliquent en partie pour les consommateurs quotidiens ne consomment pas plus de produits bio. Chez les 65 ans et plus, le retour à la consommation locale semble rassurer cette génération dans un contexte sanitaire très anxiogène.

 

Le bio se démocratise

Les ¾ des Français consomment des produits bio au moins une fois par mois dont 13% tous les jours. En même temps, le bio se démocratise : les jeunes, les employés et les ouvriers sont surreprésentés, preuve que le bio devient accessible à tous.

Le fait de cuisiner davantage a nettement progressé en 2020 (55% des Français contre 47% en 2019), notamment auprès de la cible des moins de 35 ans. D’autres comportements ont été constatés chez les Français, consommateurs ou non de produits bio :

·         éviter les pertes et le gaspillage (56%)

·         acheter davantage de produits frais (57%) et de produits de saison (57%)

·         privilégier les produits locaux et les circuits courts (59%)

L’Agence Bio constate aussi une montée en puissance du « locavore », un véritable engagement amplifié par la crise sanitaire. Acheter davantage de produis frais (57%) et de produits de saison (57%) tout en privilégiant les produits locaux et les circuits courts sont les trois engagements qui arrivent en tête.

Consommer responsable passe aussi par des actes d’achats plus réfléchis. En cuisinant davantage, les Français ont souhaité également utiliser plus de produits locaux et frais, biologiques et de saison, ce qui leur a permis de soutenir les petits producteurs en délaissant volontairement les grandes surfaces. Les consommateurs bio ont privilégié les producteurs locaux/de la ferme, par crainte de contagion et aussi par conviction, surtout par les cibles les plus âgées.

 

L’équipe Avisé

 

Sources : Agence Bio

terres-et-territoires.com

 

Crédit photo : Pixabay