Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Les métiers de bouche tiennent la forme

Avec une hausse de 2,8 %, les commerces de proximité, spécialisés dans l’alimentation, enregistrent une progression sensible d’activité. Plus locavores qu’avant, les Français recherchent avant tout des produits sains et responsables.

 

Situation contrastée

En plein boom, le commerce de détail alimentaire a enregistré la plus forte progression d’activité au second trimestre 2019, qui a atteint 2,8 %. Tous les métiers de l’alimentation sont concernés par une poussée du chiffre d’affaires à l’exception des détaillants en fruits et légumes (- 0,4 %).

Mais des variations existent, traduisant une situation contrastée :

 

Nouvelles exigences des consommateurs

Ces bons résultats s’expliquent par les nouvelles exigences des consommateurs en matière d’alimentation : recherche d’une alimentation de qualité saine et responsable, circuits courts, achats dans les petites surfaces spécialisées pour s’approvisionner... En volume, l’alimentaire spécialisé progresse de + 1,8 % tandis que les commerces de détail alimentaire en magasin spécialisé (incluant notamment les enseignes bio) bondissent de + 4,2 %.

Manger sain, responsable et local, s’impose donc comme une tendance de fond. Dans ce contexte porteur, l’alimentaire spécialisé reste très dynamique : + 1,8 % en volume selon l’étude annuelle de l’Insee sur le commerce en 2018.

 

Solide base arrière

« Il faut souligner l’envol du commerce alimentaire de détail » explique Stéphane Layant, président du marché international de Rungis. «C’est un modèle qui résiste, ce qui n’est pas le cas des autres formes de distribution qui souffrent». À Rungis, le commerce alimentaire de proximité pèse lourd dans la balance, ils représentent 65 % des acheteurs. « Rungis est la centrale d’achat du commerce alimentaire de proximité, sa base arrière quotidienne » complète son président.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

fcga.fr

insee.fr

 

Crédit photo : Pixabay