Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Sirha 2021 : un stand collectif de la CMA Auvergne-Rhône-Alpes

Avec la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes, son partenaire, la CMA Auvergne-Rhône-Alpes a accompagné une dizaine de TPE, souvent pour leur première participation, à cet événement professionnel et très convivial.

 

Le Sirha 2021, salon international de la restauration et de l’hôtellerie, s’est tenu tambour battant du 23 au 27 septembre à Lyon. Cette édition, qui a accueilli quelque 2000 exposants, a fait, comme chaque fois, la part belle aux artisans des métiers de bouche. Parmi eux, une petite dizaine de TPE ont choisi de présenter leur savoir-faire sur le stand collectif de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat d’Auvergne-Rhône-Alpes, souvent pour la première fois.

 

21 Degrés Sud (Rhône)

Implantée à Villefranche-sur-Saône, cette TPE créée il y a cinq ans par Thomas Bacques, emploie aujourd’hui 6 personnes dont 2 apprentis. Elle est venue présenter ses cinq recettes de rhums arrangés artisanaux (de 44 à 47 degrés) dont les saveurs et les parfums (aux arômes de vanille, ananas victoria, bananes Pei…etc) sont associés aux histoires et traditions de la Réunion, l’Ile natale du gérant.

Pour sa première participation au salon lyonnais, 21 Degrés Sud est venue à la recherche de cavistes et d’exportateurs. Elle a pu nouer de bons contacts, souvent nationaux et a enregistré de très bons retours, suite aux dégustations. La société, qui commercialise ses produits en 20 et 50 cl et en litre, travaille actuellement sur une gamme en vrac et s’intéresse au développement d’une gamme de rhums bio. Elle a profité de l’opportunité de ce stand collectif pour se lancer, grâce aux aides.

 

 

Desmaris (Rhône)

Spécialiste de la quenelle lyonnaise installé à Toussieu, Desmaris a participé pour la seconde fois au Sirha, grâce à la CMA selon son dirigeant car de lui-même il avait fait l’impasse sur ce salon après avoir enregistré, en 2020 une baisse de 80% de son chiffre d’affaires ! La TPE, qui compte 15 salariés, a choisi d’exposer toute sa gamme de quenelles de 4 à 150 grammes et dans plus de 20 parfums. Fabricant à façon, elle travaille avec des agriculteurs, des pêcheurs professionnels, des pisciculteurs en étroite synergie avec d’autres entreprises artisanales.

En effet, la société fabrique, emballe, conditionne quelque 70 à 80 kg de quenelles au minimum pour chacun de ses clients parmi lesquels le Fumet des Dombes, le restaurant La Boucherie ou le pêcheur Olivier Parpillon…

Au Sirha, elle a renoué avec ses clients et rencontré de nouveaux prospects à qui elle a aussi présenté la gamme de sauces récemment élaborées. Desmaris fournit les collectivités (les écoles, les maisons de retraite, les hôpitaux) et les particuliers à travers la grande distribution sur certaines plateformes et beaucoup sur les marchés.

 

 

3 Desserts Graphiques (Rhône)

Implantée à Lyon, la TPE dirigée par Nadine Briallon déploie son activité sur le segment en plein essor de la personnalisation de la pâtisserie. Elle est en effet un concepteur d’outils industriels innovants qui offrent une palette de solutions automatisées pour l’agroalimentaire.

Déjà lauréate du prix Artinov 2018 avec « L’impressionnante », une solution destinée à la pâtisserie industrielle sur la base d’un robot Staübli associé à plusieurs périphériques, la TPE a décidé de relancer son activité post-COVID en visant cette fois les artisans.

Elle a ainsi présenté au Sirha « La Dédicace » une machine d’impression 3D destinée aux pâtissiers, chocolatiers, boulangers, traiteurs, et aux bars événementiels. En outre, la TPE délivre des formations en collaboration avec l’AFPA de Vénissieux et celle de Saint-Priest dans les domaines 3D et de la robotique, notamment à l’intention des métiers de bouche.

 

 

SNT Thermoformage (Haute-Savoie)

Fabricant d’emballages installé à la Roche-sur-Foron, SNT Thermoformage compte 4 lignes de production destinées à fournir l’alimentaire (30%), les décolleteurs (50%), le luxe et la beauté (10%) ainsi que d’autres clients. La TPE de 9 personnes dirigée par Christophe Deffrennes a déjà participé plusieurs fois au Sirha, un événement à ne pas manquer pour elle.

Présentant des produits en matières plastiques pétro-sourcées en attendant de le faire en matériaux bio-sourcés, l’entreprise a dévoilé cette année « Eco-Plate », une assiette festive réutilisable, 100% recyclable, qui passe au lave-vaisselle. D’une forme originale, elle est dédiée à l’événementiel ainsi qu’aux réceptions, pique-nique, cocktails, bateaux, laissant une main libre grâce à une encoche qui facilite la préhension.

Sur demande, la TPE fournit aussi des emballages spécifiques. Elle commercialise également une gamme complète d’emballages standards pour la viande, le poisson, le fromage, la sandwicherie, la pâtisserie et propose des pots et barquettes traiteur.

 

 

Locau (Puy-de-Dôme)

Coutellier basé à Thiers, Locau a choisi de présenter une large palette de son savoir-faire destiné aux magasins d’art de la table, aux magasins de coutellerie, aux armuriers mais aussi aux libre-service agricoles ou encore à la restauration en directe. Pour sa première participation au Sirha, l’entreprise a dévoilé une nouvelle gamme de couteaux de table destinée notamment aux restaurateurs et réalisée en ceps de vigne ou en lave du Puy-de-Dôme. Cette participation s’est traduite, dès les premiers jours, par des prises de devis auprès de restaurateurs.

La TPE qui emploie aujourd’hui 13 personnes, a été rachetée en 2014 par Patrick Grammatico, son dirigeant. Assurant une production semi-industrielle, elle est dotée d’un parc machines complet (machine découpe laser, perceuse à colonnes, machines à commandes numérique, pierre à affûter, machine à souder par ultra-sons) permettant de réaliser une gamme complète de ciseaux et sécateurs, de couteaux de table et même de couteaux de poche outdoor. Elle travaille également en tant qu’atelier sur-mesure pour le compte d’autres professionnels du secteur.

 

 

Sembeil (Rhône)

Basé à Condrieu, Sembeil rachetée il y a trente ans par Pascal Giraud, son dirigeant, est le leader français de la fabrication de grilles de hachoirs à viande.

Pour sa troisième participation au Sirha, la TPE a présenté une gamme complète aux revendeurs, lesquels équipent les artisans des métiers de bouche. La TPE développe aussi son offre dans le cadre d’un partenariat avec Licoswiss. Elle est dotée d’un atelier d’usinage complet (centre d’usinage et tour à commande numérique, scie…etc).

 

 

Terre de Bières (Rhône)

Terre de Bières a été créée en mai 2008 par Florent Langloy, ancien brasseur à la brasserie des Marais, à Villefranche-sur-Saône, puis quelques mois à la brasserie Georges, à Lyon, pour l’installation et la mise en route de la brasserie. Durant quatre ans, il a ensuite réalisé ses propres bières artisanales au café Chantecler dans le quartier lyonnais de la Croix-Rousse.

De son propre aveu, il ne serait pas venu au Sirha sans l’aide de la CMA. Aujourd’hui, Terre de Bières produit un peu moins de 1500 hectolitres à Villefranche-sur-Saône à l’attention des particuliers et des associations. Elle compte une gamme de 8 bières traditionnelles, 4 bières de saison, 1 limonade lancée cette année et une eau de vie de bière.

Elle travaille beaucoup avec la gastronomie et les toques blanches. A noter encore qu’elle a développé une bière au pain pour le compte de la Fédération des entreprises de boulangerie (FEB) et qu’elle recycle ses drèches pour nourrir le bétail d’un agriculteur.

Déjà présente en 2019 au Sirha, la brasserie a cette fois visé particulièrement les cavistes mais également les épiceries fines, les CHR et même la grande distribution.

 

 

L’équipe Avisé

 

Crédit photos : Avisé; Diph Photography