Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Artisans : de nouveaux marchés grâce à MaPrimeRenov’

Les nouvelles modalités de MaPrimeRenov’ sont désormais connues. Elles s’appliquent à tous les particuliers et bâtiments résidentiels pour permettre le financement de nouveaux travaux. Cumulable avec d’autres aides dont les CEE (*) et les aides aux collectivités territoriales, le dispositif était très attendu des artisans du bâtiment.

Lancé en janvier 2020 et opérationnel jusqu’au 1er octobre, le site maprimerenov.gouv.fr a connu un franc succès, enregistrant plus de 2 millions de visites. Il a suscité l’ouverture de plus de 150 000 comptes et le dépôt de plus de 100 000 demandes d’aide financière, dont 75 000 ont déjà été accordées.

Reste que des couacs ont été constatés dans son fonctionnement, entraînant des retards dans la perception de l’aide. Un dispositif qui devra être amélioré avec l’entrée en vigueur des nouvelles modalités à compter du 1er octobre 2020.

 

Une foire aux questions pour les professionnels

Pour aider les professionnels à s'y retrouver, l'ANAH (Agence nationale de l'habitat) met à disposition un document de 16 pages sous forme de Foire aux questions destinée aux professionnels pour faciliter leur appropriation du dispositif.

FAQ-pro-maprimerenov

Source : ANAH

 

Accessible à tous les propriétaires

MaPrimeRenov’ est devenue accessible à l’ensemble des propriétaires, quels que soient leurs revenus, qu’ils soient propriétaires-occupants ou propriétaires-bailleurs. Les travaux qui font l’objet d’un devis à compter du 1er octobre 2020 seront éligibles.

Les ménages les plus aisés devront attendre jusqu’au 1er janvier 2021 pour déposer leurs dossiers mais peuvent néanmoins, depuis le 1er octobre 2020, signer les devis et entamer les travaux après avoir vérifié l’éligibilité des travaux à engager.

De nouveaux bonus - sortie de passoire thermique et bâtiment basse consommation (BBC)- ont été mis en place. Mais pour en profiter, les propriétaires bailleurs devront attendre le 1er juillet 2021 pour faire leur demande. Les propriétaires-occupants pourront eux la soumettre dès le 1er janvier 2021.

Un volet concerne les copropriétés, à propos des travaux sur les parties communes. MaPrimeRenov’ sera accessible à tous les copropriétaires et sera versée directement au Syndic de Copropriété, indépendamment du caractère bailleur ou occupant des copropriétaires.

Pour accéder à la prime, des travaux entraînant un gain énergétique de 35% seront nécessaires. Ils devront concerner au moins 75% de résidences principales.

Estimez le montant des aides pour rénover un logement avec Simil'aides

 

Plusieurs forfaits possibles

MaPrimeRenov’ prévoit aussi un forfait de rénovation globale pour atteindre au moins 55% d’économie d’énergie. Le bonus « Sortie de passoire » cible les logements les plus énergivores si le logement sort des étiquettes DPE, F ou G (donc à partir de E). Un bonus « Bâtiment basse consommation » récompense l’atteinte des étiquettes A ou B. Mais les deux bonus ne sont pas cumulables.

Il existe également un « Forfait AMO » si les ménages sont accompagnés d’une assistance à maîtrise d’ouvrage. Ce forfait AMO est cumulable avec les autres dispositions.

La seule modification importante des aides est celle liée à l’isolation par l’extérieur (ITE), suite aux nombreuses fraudes constatées par l’Anah.

 

Lire aussi : Révision de MaPrimeRénov’ pour lutter contre les fraudes

 

 

Des barèmes à connaître

Les aides peuvent aller de 10 000 € pour une chaudière à granulés ou une pompe à chaleur pour les déciles les plus bas, à 100 € par équipement pour le changement des fenêtres pour ces mêmes ménages.

Il existe quatre profils, qui sont différents selon que le logement est situé en Ile-de-France ou ailleurs. Les nouveaux barèmes de Maprimerénov' sont consultables ici (.pdf - 36 pages).

Une simulation en ligne a été ouverte, et une foire aux questions est proposée aux professionnels.

plafonds-ressources-maprimerenov

 

Lire aussi : La rénovation énergétique au cœur de la relance

 

(*) CEE Certificats d’économie d’énergie

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

ecologie.gouv.fr

Foire aux questions des professionnels.pdf

Les nouveaux barèmes de MaPrimeRénov'

maprimerenov.gouv.fr

 

Crédit photo : Pixabay