Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Covid-19 : mise à jour du Guide de l’OPPBTP

Une nouvelle version du Guide de l’OPPBTP  vient d’être publiée. Depuis le début de la crise sanitaire, l’OPPBTP se mobilise pour accompagner les professionnels du bâtiment et des travaux publics.

 

Se déplacer pendant le couvre-feu

Les acteurs des opérations de construction doivent pouvoir se rendre sur chantier dans le respect des gestes barrières. Ils doivent aussi être munis d’une autorisation de déplacement de leur employeur lorsque les déplacements sont au moins en partie réalisés pendant les horaires de couvre-feu en vigueur et notamment dans le cadre de grands déplacements.

Dans ce cas, l’employeur doit prendre des dispositions supplémentaires notamment pour l’hébergement des employés. Ces solutions doivent être prises de préférence en chambre individuelle. Il faut également prévoir une possibilité de restauration.

 

Pour les collaborateurs vulnérables à risque de forme grave de Covid-19

Ces salariés peuvent demander à l’employeur de bénéficier d’aménagements si le télétravail n’est pas possible. Ces aménagements sont, par exemple, le placement en activité partielle sur présentation d’un certificat médical. Le salarié n’est pas tenu de présenter ce document s’il a fait l’objet d’un certificat d’isolement entre mai et aout 2020 et que les impossibilités de recourir au télétravail n’ont pas changé.

 

Arrêt maladie sans délai de carence

Depuis le 10 janvier 2021, les salariés étant cas contacts ou présentant des symptômes de la Covid-19, ont la possibilité d’obtenir un arrêt de travail à effet immédiat sans délai de carence, en s’inscrivant sur le site de l’Assurance-maladie.

Le salarié sera dans l’obligation d’effectuer un test RT-PCR ou antigénique dans les 48 heures qui suivent le dépôt de sa demande. La reprise de l’activité professionnelle des résultats de ce test. Si le test est négatif mais que les symptômes persistent, le salarié doit consulter un médecin qui prolongera l’arrêt maladie.

Seuls les salariés pouvant pratiquer leur activité en télétravail sont écartés de ce dispositif. Les consignes sur le contact-tracing ont été modifiées en ce sens.

 

Distanciation physique augmentée

La nouvelle version du guide de l'OPPBTP signale aussi l'augmentation de la distanciation physique sans port du masque qui passe de 1 à 2 mètres. A savoir aussi, une dérogation à la distanciation physique de deux mètres est possible si des cloisons de séparation sont installées. 

 

Rester vigilants

L’OPPBTP rappelle que le respect des préconisations de sécurité sanitaire a permis aux entreprises du BTP la poursuite de leur activité et en reste la condition sine qua non. Dans le contexte d’une nouvelle variante du virus en circulation, les professionnels du BTP doivent rester très vigilants et continuer à respecter l’ensemble des gestes barrières, en particulier lors des pauses et des repas. L’organisme salue les différentes initiatives qui permettent aux compagnons d’avoir des repas chauds dans des lieux chauffés.

Lire aussi : Chantiers : les salles communales ouvertes pour prendre un repas au chaud

 

 

Des outils de gestion de crise

L’organisme a mis en ligne une boîte à outils spécial Covid-19 pour leur offrir les outils nécessaires à la gestion de cette crise et à la continuité des activités en toute sécurité. Parmi les ressources mises à disposition, de nombreuses affiches rappelant les gestes barrières à appliquer selon les situations de travail permettent de sensibiliser les collaborateurs aux bonnes pratiques. Sur la chaîne YOUTUBE de Prévention BTP, une nouvelle playlist contenant 7 vidéos dédiées, a été mise en ligne.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

preventionbtp.fr

lemondedesartisans.fr

 

Crédit photo : Pixabay