Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Maintien de l'avantage fiscal du GNR jusqu’au 1er janvier 2023

27/05/2021

Le Gouvernement vient d’annoncer le maintien de l'avantage fiscal du Gazole Non Routier (GNR) pour le secteur des travaux publics jusqu’au 1er janvier 2023. Une annonce qui fait suite à des mois de discussion entre les organisations professionnelles et les pouvoirs publics.

 

Une « victoire » pour les entreprises

La FNTP salue comme une « victoire » cette décision « de bon sens » très attendue par les entreprises du secteur des travaux publics.

Initialement annoncée dans le cadre du projet de loi de finances pour 2020, la suppression du GNR a déjà été reportée plusieurs fois à la demande des organisations professionnelles. L’impact de la fin du GNR est estimé à quelque 700 millions d’euros pour les entreprises.

« Aujourd’hui, c’est un sentiment de grand soulagement qui est partagé par l’ensemble des entreprises de travaux publics car la suppression du GNR au 1er juillet 2021 constituait une ombre de plus à un tableau déjà bien sombre depuis de nombreux mois » a indiqué Bruno Cavagné, président de la FNTP.

Cette annonce est bienvenue pour les professionnels également confrontés à des hausses des prix des matières premières.

 

Nouveau délai pour échanger et trouver des solutions

« Ce report nous laisse donc un an et demi supplémentaire pour échanger, notamment avec les pétroliers et le monde agricole, afin de trouver les réponses à des questions encore ouvertes comme la couleur du carburant, la liste des engins pouvant l’utiliser, et les matériels non-polluants de substitution à coût équivalent » a pour sa part estimé Jean-Christophe Repon, président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB).

 

Lire aussi : La suppression progressive de l’avantage fiscal sur le GNR pour les entreprises du BTP

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

batiactu.com

lesechos.fr

 

Crédit photo : Pixabay