Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Paysagistes : un marché en nette progression

03/02/2020
Mots-clés: 

À l’occasion du salon Paysalia, qui s’est tenu à Lyon en décembre 2019, l’Union nationale des entreprises du paysage (UNEP) a publié les derniers chiffres du secteur. Il ressort qu’il a réalisé un chiffre d’affaires en croissance de 15 %, en 2017-2018, après un repli de l’activité lors de la période précédente.

Le chiffre d’affaires des entreprises du paysage s’est établi à 5,9 milliards d’euros en 2017-2018, en hausse de 15 % par rapport à la période 2015-2016. On dénombre quelque 29 550 entreprises du paysage employant 70 300 salariés.

Parmi les tendances récentes de marché, détaillées dans le baromètre Unep-Val’hor-Agrica des entreprises du paysage 2019, on peut souligner le dynamisme du secteur porté par un marché des particuliers qui prend de l’ampleur (+ 7 %) au premier semestre 2019. Mais à l’inverse les perspectives au niveau des marchés publics restent plus incertaines malgré une prévision d’investissements à la hausse en cette période pré-électorale.

 

Un art de vivre

Dans les maisons ou sur les terrasses des appartements, les jardins occupent une place de choix, considérés comme une véritable pièce de la maison, en extérieur. Leur conception, leur entretien, leur aménagement, le mobilier qui les habille donnent le ton sur la personnalité des occupants. Jardins particuliers ou collectifs, arborés ou fleuris, d’agrément ou de jeux, tous constituent une parenthèse, notamment dans la vie urbaine où leur emplacement est un critère de choix pour se loger.

 

Facteur d’attractivité des territoires

Aménagés dans des hôtels ou partie intégrante de sites touristiques ou encore lieux de promenade dans une ville ou un village fleuri, les éléments paysagers – jardins ou paysages naturels – participent à l’offre touristique d’une destination. Leur conception, leur entretien, leur rénovation est un enjeu important pour les collectivités comme pour les acteurs touristiques privés.

 

Source de santé et de bien-être

Les jardins qui forment un terreau nourricier pour les plantes et herbes médicinales, mais qui sont aussi le poumon des centres-villes et un havre de paix pour de nombreux urbains jouent un rôle croissant dans la société contemporaine. Ils sont très plébiscités par le Français, notamment urbains, qui les investissent pour se promener, pique-niquer, lire, pratiquer un sport, faire la sieste et bien sûr jardiner.

À noter aussi que le minéral prend des formes très variées : il peut être dallage, pavage, bassin, escalier. Les terrasses jouent un rôle particulier, permettant la transition entre le dehors et le dedans, le minéral et le végétal. Elles sont des lieux où peut s’exprimer la créativité des professionnels, notamment les artisans.

 

Un moment privilégié pour les professionnels

Toutes ces tendances se reflètent dans l’offre de produits et de services, lors du salon Paysalia, dont la prochaine édition se déroulera du 30 novembre au 2 décembre 2021. C’est le salon professionnel référent de la filière paysage, jardin et sport. Il rassemble les entreprises du paysage, les prescripteurs, les concepteurs, les collectivités publiques et privées, les distributeurs et négociants. Son objectif est de répondre de manière globale aux aspirations et questionnements des professionnels, au premier rang desquels figurent les artisans.

L’événement combine une approche technique des produits et services et des réflexions prospectives à travers l’intervention de spécialistes de la filière.

 

Lire aussi : Paysage : une aide pour les apprentis

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

lesentreprisesdupaysage.fr

Salon Paysalia

batirama.com

 

Crédit photo : Nicolas Rodet et Alexandre Moulard