Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Un sondage favorable aux artisans du bâtiment

20/04/2020
Mots-clés: 

Selon un récent sondage, réalisé par l’Institut BVA pour l’enseigne de distribution BigMat, 64% des Français ont plutôt une bonne opinion des artisans du bâtiment et notamment les jeunes.

 

Les jeunes enthousiastes

Les Français sont 64% à avoir une bonne opinion des artisans du bâtiment indique un récent sondage réalisé par l’Institut BVA pour le compte de BigMat. Avec 555 261 entreprises de moins de 20 salariés employant 640 621 salariés et un chiffre d’affaires de 84,3 milliards d’euros, le secteur du bâtiment pèse lourd dans l’économie, rappelle le sondage.

Mais si 64% des Français sont satisfaits voire pour 7% très satisfaits, 27% ont eux un avis défavorable sur les professionnels.

Les plus enthousiastes sont les jeunes (77%) et les ruraux (73%), ceux qui ont réalisé ou vont faire des travaux (68%) et les Provinciaux (67%). Les Franciliens (55%) sont plus mesurés de même que les 35-49 ans (58%).

Dans le détail, les résultats sont variables selon le corps de métier : les menuisiers prennent la tête suivis des charpentiers, des couvreurs et électriciens, des peintres et carreleurs. Viennent loin derrière les serruriers, avec un écart globalement plus important entre l’Ile-de-France et la Province.

 

Source: BVA/BigMat

 

Le bâtiment profite du regard très favorable des 18-24 ans (77%) et des 25-34 ans (62%), étant perçu comme un secteur qui recrute, présentant beaucoup d’opportunités pour les jeunes (65 et 69%) mais néanmoins avec des perspectives d’évolution peu attractives (47 et 35%).

 

Des qualités et quelques défauts

Pour les Français interrogés, les professionnels du bâtiment sont eux travailleurs (74%), dépositaires d’un savoir-faire (73%), compétents (63%), à l’écoute des besoins (54%).

Ils mettent cependant en avant deux problèmes liés à la gestion de la relation client : le prix, premier critère de choix (51%) et la disponibilité (53%). 45% des sondés considèrent que les artisans ne sont pas assez attentifs au rapport qualité/prix et 38% qu’ils manquent de proximité vis-à-vis des clients.

Deux tiers des Français regrettent aussi le manque de vision éco-responsable des travaux de rénovation ou de construction.

 

L’équipe Avisé

 

Source : batiactu.com

 

Crédit photo :  Pixabay