Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Automobile : un plan de soutien pour les sous-traitants

Confrontée à deux défis majeurs, la crise sanitaire et ses conséquences ainsi que la transition vers les véhicules électrifiés, la filière automobile doit se réinventer. Pour l’y aider, le Gouvernement vient d’annoncer un plan de soutien à hauteur de 400 millions d’euros, tourné vers les sous-traitants et les territoires où ils sont implantés.

 

Vers de nouveaux produits et nouveaux procédés

L’accélération de la transition vers les véhicules électriques a conduit le gouvernement à mettre en place, le 17 décembre 2021, un plan de soutien à la diversification des sous-traitants. Doté de 300 millions d’euros, il a vocation à soutenir des projets visant à développer ou industrialiser de nouveaux produits et procédés de fabrication en lien avec le véhicule électrifié et ses composants ou vers des segments porteurs en dehors de l’automobile.

Par ailleurs, 100 millions d’euros seront consacrés à l’accompagnement des territoires affectés par les mutations de la filière. L’idée est de favoriser localement l’émergence d’industries du futur en collaboration avec les acteurs locaux, comme expérimenté ces derniers mois sur 11 territoires.

Une trentaine de territoires seront accompagnés avec un double objectif : élaborer une stratégie de retournement pour le territoire et identifier et accélérer des projets porteurs.

 

Plusieurs dispositifs

Pour aider les entreprises concernées, la Plateforme automobile (PFA) a mis en place un dispositif d’accompagnement individuel à la fois de nature stratégique (identifier les marchés de diversification dans et en dehors de la filière) et opérationnelle pour définir des plans d’actions et en assurer la mise en œuvre. Soutenu par l’Etat, ce dispositif a déjà permis d’accompagner 70 entreprises de la filière.

À partir de janvier 2022, plus de 200 nouvelles entreprises industrielles vont bénéficier de ce programme d’accompagnement soutenu par la PFA et l’État. En complément des missions de conseil déployées par la PFA, les dispositifs d’accompagnement Bpifrance seront aussi mobilisés avec l’objectif de moderniser la filière et de l’accompagner vers l’industrie du futur.

Des outils pour la transition et la reconversion des salariés pourront aussi être mobilisés dans le cadre des constats dressés par la mission menée par Didier Sépulchre de Condé et Patrick Thollin en lien étroit avec l’UIMM e les services de l’Etat.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

lesechos.fr

netpme.fr

auto-moto.com

 

Crédit photo : Pixabay