Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

CITE : le remplacement des fenêtres réintégré

09/01/2019
Mots-clés: 

Le remplacement des fenêtres, exclu du CITE depuis le 30 juin 2018, a finalement été réintégré fin décembre.

Une bonne nouvelle pour les professionnels saluée par le président de la CAPEB, Patrick Liébus. « Le crédit d’impôt pour le remplacement des fenêtres est ce que l’on appelle un dispositif vertueux : bon pour les Français, bon pour la planète et bon pour les entreprises », a-t-il estimé

Son rétablissement, annoncé  le 17 décembre par le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, est une victoire pour la CAPEB qui a défendu sans relâche l’efficacité écologique et économique de cette aide aux travaux auprès des pouvoirs publics, indique la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) dans un communiqué.

« Il n’y avait aucune raison d’exclure le remplacement des menuiseries vétustes du CITE. Sitôt entrée en vigueur, cette mesure a fait chuter l’activité des entreprises de menuiserie et mis un coup de frein aux travaux de rénovation énergétique qui sont pourtant une urgence pour le pays » rappelle Patrick Liébus.

Le dispositif annoncé par le ministre concernera le remplacement des fenêtres simple vitrage par des doubles vitrages, avec un crédit plafonné à 100 € par fenêtre. Une mesure qui devrait profiter aux particuliers comme aux entreprises du bâtiment tout en accélérant la rénovation des passoires thermiques.

Pour la CAPEB, la prochaine étape sera de sanctuariser le CITE au moment de sa transformation en prime, prévue en janvier 2020.

 

Lire aussi :

Le marché de la fenêtre traverse une mauvaise passe

 

L’équipe Avisé

Source :

capeb.fr

Crédit photo : Pixabay