Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Coronavirus : des surblouses pour les soignants

Pour faire face aux problèmes d’approvisionnement, la filière textile développe un nouveau modèle de surblouse lavable à l’appel de la Direction Générale des Entreprises (DGE). Un nouveau site internet lui est dédié.

 

 « Pour gagner la guerre contre le COVID-19, l'industrie et des services de l'État sont totalement mobilisés pour renforcer la production d’équipements de protection nécessaires au personnel soignant » a indiqué Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. « Je salue une nouvelle fois l’engagement exceptionnel de la filière textile-habillement et de ses salariés dans cette bataille, filière qui a su développer une production de plus de 500 000 masques de protection alternatifs par jour, et qui désormais, produira des surblouses pour répondre aux besoins du système de santé. J’appelle toutes les entreprises réalisant de la confection, notamment dans les secteurs du textile, de l’automobile ou encore de l’ameublement à se mobiliser et à rejoindre cette initiative en se référençant sur le site dédié. »

 

Un nouveau modèle créé

Les surblouses ont vocation à protéger les tenues professionnelles des personnels soignants. L’Institut Français du Textile et de l’Habillement (IFTH) a défini, en lien avec le ministère de la Santé et des Solidarités et l’Union Française des Industries Mode et de l’Habillement (UFIMH), les éléments techniques nécessaires à la mise en production rapide d’un nouveau modèle :

  • un patron simple limitant le temps de confection et le coût,
  • des recommandations sur les tissus utilisables,
  • un guide d’utilisation et de mise sur le marché.

De son côté, le Comité Stratégique de Filière (CSF) « Mode et Luxe », a lancé un site internet: csfmodeluxe-masques.com

Développé et animé par les équipes du « Slip français », ce site internet permet de mettre en relation directe les fournisseurs de tissus, les confectionneurs et les acheteurs. Dans un premier temps, les besoins des établissements de santé seront traités en priorité. Le dispositif a pour objet de permettre une production rapide et assurer une mise en relation simplifiée entre les établissements de santé et les confectionneurs.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

economie.gouv.fr

lesechos.fr

 

Crédit photo : Pixabay