Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Faire bouger les Français

23/01/2019

Dans un rapport remis à la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, France Stratégie propose, notamment, de « repenser et réaménager nos villes » dans le but de favoriser l’activité physique et sportive. Le mot d’ordre a été donné par le Premier ministre, qui souhaite qu’en 2024, à l’occasion de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques, la France compte 3 millions de pratiquants en plus. On en dénombre déjà 34 millions aujourd’hui, mais un chiffre reste inquiétant : un Français sur deux ne pratique jamais aucun sport.

 

En faveur de tous les Français

L’objectif est de créer une culture de la pratique d’activité physique et sportive en faveur de tous les Français, quels que soient la motivation ou le mode de pratique sportive. Le Premier ministre a ainsi demandé à France Stratégie d’identifier les freins et les leviers à la pratique individuelle d’activité physique et sportive.

Le rapport met l’accent sur l’importance des trajectoires individuelles dans la pratique sportive : les rôles de la famille et de l’école lors de l’enfance et de l’adolescence sont majeurs. « Les images associées à l’activité physique et sportive doivent aider à envisager un commencement (ou une reprise) d’activité à tout âge ». La clé résiderait « en une communication au grand public bienveillante » qui serait « l’affaire de tous » : enseignants, acteurs du monde sportif et professionnels de santé, élus locaux, urbanistes, architectes, parents, employeurs, etc.

La seconde orientation préconisée est  "d’inscrire l’activité physique et sportive au plus près de nos routines, dans nos temps sociaux quotidiens et tout au long de la vie".

 

Repenser les villes comme un terrain de jeux

La troisième voie est « repenser et réaménager nos villes » comme un terrain de jeux. Avec l’existence tout d’abord d’espaces de vie « marchables » et cyclables et donc le développement d’un écosystème favorable à travers la matérialisation de pistes cyclables, des équipements pour le stationnement des vélos, des ateliers de réparation. Il s’agirait aussi de mieux mobiliser les équipements sportifs municipaux et scolaires en facilitant leur accès et par ailleurs d’aménager les parcs.

France Stratégie préconise « d’étudier la possibilité d’accompagner l’extension des horaires d’ouverture des équipements sportifs municipaux et l’accès aux équipements sportifs relevant des établissements scolaires en supportant une partie des charges liées à la conciergerie et au maintien en état des locaux ». Et suggère de s’inspirer d’expériences étrangères réussies : à l’exemple de la ville de Berlin qui a créé un hub sportif près de la gare centrale, lieu d’interconnexion de transports publics pour faciliter l’accès à des équipements « en grande partie gratuits, financés par de nombreux acteurs publics et privés ».

Enfin, quatrième orientation, renforcer l’accompagnement des personnes les plus éloignées de la pratique sportive est aussi un défi.

D’une façon plus globale, le rapport prône le déploiement d’une stratégie nationale, portée à un niveau interministériel.

 

rapport_pratique_sportive

Rapport de France Stratégie "Activité physique et pratique sportives pour toutes et tous" - Novembre 2018 (140 pages - .pdf)

 

L’équipe Avisé

 

Sources :  banquedesterritoires.fr

strategie.gouv.fr

 

Crédit photo : Pixabay