Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Industries de la mode : chiffres clés et évolutions à suivre

Une légère progression enregistrée par le marché de l’habillement en 2018. Depuis 10 ans, nous n’avions pu constater qu’un marché en récession atteignant un recul cumulé de près de 14% depuis 2008.

évolution consommation habillement

Crédit photo : Fotolia/Infographie Le Figaro

 

C’est l’occasion de rappeler quelques chiffres clés des industries de la mode et faire le point des tendances à suivre pour les entreprises du secteur.

 

La mode française représente…

 

Infographie des industries de la mode

 

Les évolutions à suivre…

e-commerce, m-commerce et social shopping

Le consommateur est devenu ultra connecté. Il utilise le Web pour faire ses achats, chercher de l'information (stocks disponibles, tendances....), confirmer son envie d'achat, comparer, réserver...

Aujourd'hui, le smartphone permet un accès illimité à l'information dans n'importe quel lieu. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas utilisé qu'en situation de mobilité. Par exemple, pour surfer sur internet, on utilise aussi son smartphone à la maison alors que l'on a un ordinateur à disposition.

Le consommateur est également de plus en plus connecté en mode "push". L'information qui l'intéresse remonte automatiquement à lui (paramétrage d'alertes, inscription à des newsletters...).

 

ventes sur internet

 

Selon le baromètre Fevad/CSA, « l’habillement arrive en tête des produits achetés sur internet en 2017, devant les produits culturels et le tourisme, avec 60% des e-acheteurs consommant la mode en ligne.
Les plus grands consommateurs de mode restent les 15-25 ans, dont le panier moyen sur internet se rapproche de plus en plus du panier moyen en magasin, avec un budget annuel moyen de 575€. La barre des 90 milliards d’euros de CA de l’e-commerce devrait être franchie en 2018. »

Lire notre article « Le m-commerce, une révolution à ne pas manquer ! »

Nous voyons également se développer le shopping sur les réseaux sociaux. Bienvenue dans l’ère du « social shopping ». Instagram en 1ère ligne se veut le réseau social de la mode et du luxe.

« Par sa nature, Instagram est bien adapté aux marques de mode, dont les dimensions visuelle et "communautaire" sont essentielles : l’achat est généralement lié à un sentiment d’appartenance au groupe, ou se fait par mimétisme par rapport à des stars… En outre, ce réseau social constitue un moyen hors pair de toucher les Millenials. En effet, en 2017, 90% des utilisateurs d’Instagram avaient moins de 35 ans. Adeptes des réseaux sociaux, ceux-ci ont un rapport différent aux marques, privilégiant l’usage à la possession et se montrant plus sensibles au poids de l’image.

Il faut que le passage à l’acte puisse être immédiat

Autre caractéristique des Millenials : le goût de l’instantanéité. Jérôme Viala directeur général adjoint de Lectra, fournisseur de solutions technologiques pour la mode, l’automobile et l’ameublement, a étudié l’impact des Millennials sur ces marchés. Selon lui, "lorsque cette génération a envie d’acheter un produit ou un service, il faut que le passage à l’acte puisse être immédiat."

Ce qui est récemment devenu possible sur Instagram : le réseau social s’est en effet doté d’un bouton "Shopping" permettant l’achat en ligne. » Source : mashable.france24.com

 

La personnalisation

 

  • Personnalisation de  l'offre

Il existe une multitude de solutions pour capter les attentes du client. L'idée est qu'il doit avoir le sentiment d'être unique. Que l'offre proposée sera soit exclusive soit destinée à une très petite communauté à laquelle il appartient.

Attention, cette offre doit lui correspondre à 100%. Ce qui suppose une analyse fine de ses habitudes et de ses besoins. Il doit avoir le sentiment que vous le connaissez aussi bien voire mieux que lui-même, en anticipant ses envies.

Cette stratégie de personnalisation de l'offre, se traduit par un accueil en boutique nominatif, par du couponing, des soirées offres privilèges, un accompagnement de qualité sur l'envie d'achat...

 

  • Personnalisation du produit

Au même titre que l'individualisation de l'offre, le client a besoin d'être surpris pour concrétiser son achat voire pour devenir fidèle.  De nouvelles tendances font leurs preuves depuis quelques années. Il est de plus en plus mis à disposition des clients, des outils numériques, tels que les tablettes. Cela permet par exemple de proposer en temps réel une offre non disponible dans l'immédiat.

L'entreprise peut aussi proposer de tester avant achat. C'est une pratique qui se développe beaucoup en ce moment. L'entreprise donne le sentiment qu'elle a confiance en son client ou prospect et en contrepartie rassure celui-ci sur son véritable besoin d'achat.

 

Exemple de publicité en réalité augmentée lancée par Facebook :

Facebook publicité en RA

Crédit photo : blogdumoderateur.com

 

« Les utilisateurs pourront utiliser leur appareil photo pour « essayer » des produits. Facebook a déjà déployé ce format pour la marque Michael Kors, permettant notamment d’essayer des lunettes de soleil. Une expérience « immersive » qui montre bien ce à quoi ressemblera un déploiement généralisé des publicités en AR. » Source : blogdumoderateur.com

 

L’importance de l’expérience client

Cette dernière innovation met en avant l’importance de « l’expérience client » qui est désormais au cœur des préoccupations du consommateur. Il ne veut plus simplement acheter un produit ou un service. Ceux-ci doivent apporter quelque chose en plus, que ce soit dans le processus d’achat ou après l’acte d’achat.

Aujourd'hui, noyé dans la masse des consommateurs, le client cherche "l'exclusivité" et une relation privilégiée avec la marque, le produit, son créateur... Il est sensible à une relation "one to one", il veut être chouchouté, considéré comme VIP.

Lire notre article « Les nouvelles tendances client pour dynamiser votre activité »

Lire notre article « Quel impact le numérique a-t-il sur la relation client ? »

 

Consommation collaborative, co-création et upcycling

Le client n'est semble-t-il plus dans une démarche d'hyperconsommation. Il dépense de façon raisonné. A la recherche de services, produits qui correspondront aux valeurs qu'il partage et défend. C'est à ce titre que se développe toute l'économie collaborative, participative, durable et responsable. Le client n'est plus passif face à son besoin mais en devient acteur.

 

consommation collaborative

Crédit visuel : pretachanger.fr

 

Lire notre article « La consommation collaborative, à la fois menace et opportunité pour l'artisanat »

De plus en plus d’entreprises se lancent dans des démarches participatives avec leurs clients. Quelques exemples :

  • Co-conception d’une collection exclusive. Un exemple avec Atelier Unes, une marque de prêt à porter engagée.  A chaque collection, la marque invite des personnes en situation d'exclusion à créer avec eux. De plus, une part des bénéfices est reversée à une association.

Le recyclage c’est bien. Le surcyclage c’est encore mieux. Plus souvent nommé « upcycling », cette démarche consiste à récupérer de vieux produits ou vieux matériaux inutilisés et souvent ordinaires, pour leur donner une seconde vie et une nouvelle valeur. Cette tendance se prête tout particulièrement aux métiers du design et de la mode. (Exemples : sac en pneu recyclé, robe en toile de parachute, vêtements à base de bouteilles en plastique, recyclage de combinaisons Néoprène…)

 

Robe de mariée en toile de parachute

robe en toile de parachute

Création : Valérie Pache / Photo : Benjamin Chevalier

 

 

Teorum est une marque de prêt à porter dont la particularité est d’intégrer sur chaque pull, des coudières et des épaulières en néoprène, directement issues de combinaisons hors d’usage. Cette entreprise  travaille également en co-création avec leurs clients. « Chez Téorum nous travaillons toujours en co-création avec vous, nous sommes ravies et fières de cette collaboration constante, vous êtes les co-créateurs de nos vêtements et nos meilleurs ambassadeurs. » source : https://teorum.fr/

 

pull neoprene

Création : teorum

 

Lire notre article « L'upcycling : une tendance écologique et une source d'inspiration sans fin »

Lire notre article "Créateurs, la mode se met au recyclage !"

Le client recherche l'individualisation, le lien social, la différenciation et la proximité. Une consommation plus responsable avec du sens.

 

L’équipe Avisé

 

Sources : lefigaro.fr , 10/01/2018

ifm-paris.com , 04/10/2016

avise-info.fr , 09/06/2016

 

Crédit photo : Pixabay