Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Le marché du jouet progresse en dépit de l’inflation

13/05/2022

Le jouet résiste aux assauts de l’inflation avec un chiffre d’affaires en progression de 5,3% pour la période de Pâques par rapport à la même période de l’année 2021. En dépit d’un contexte délicat, le marché se maintient : en comparaison avec 2019, année de référence pré-COVID, les ventes ont progressé de 8%.

 

Les Français généreux

« Alors que les ventes étaient plutôt au ralenti depuis le début de 2022, l’effet Pâques est particulièrement remarquable cette année » a indiqué Frédérique Tutt, Global Industry Expert Jouet de the NPD Group. » C’est la première grosse occasion du calendrier pour faire plaisir aux enfants et malgré de fortes pressions sur le budget des ménages, les Français se sont montrés généreux ».

Deux semaines avant le week-end de Pâques, NPD Group constate une augmentation de 15% du chiffre d’affaires toutes catégories confondues. Un résultat record qui s’explique par une nette hausse des ventes de jouets en forme d’œufs ou liés à la fête de Pâques (+ 20% du chiffre d’affaires par rapport à 2021. L’activité promotionnelle a, en outre, été accrue avec 21% des ventes réalisées avec une remise immédiate. Parmi les jouets les plus vendus, on relève les œufs de Pâques Playmobil, les 6 assortiments de cartes Pokémon et la Barbie Color Reveal.

 

Tensions sur le secteur

Reste que comme tous les biens de consommation, les jouets sont aussi concernés par les hausses de coûts de matières premières, de production et d’énergie. Mais calculer l’impact réel de ces hausses demeure difficile. L’augmentation moyenne des prix a été de 7,1% par rapport à la même période de 2021. « Et ce même si les fabricants ont par ailleurs fait des efforts considérables pour limiter leurs augmentation de tarifs afin de rester attractifs ».

Pâques est pour eux une occasion supplémentaire dans le calendrier pour gagner des parts de marché et de nouveaux acheteurs et cela en dépit du contexte inflationniste.

 

Belles perspectives estivales

De fait la période estivale s’annonce bien avec de fortes attentes liées à l’actualité cinématographique : Jurassic World sort le 8 juin et le nouveau film des Minions le 6 juillet. Les licences affichent donc une belle performance depuis début 2022 (+11%), avec Pokémon, Batman, Spiderman et Pat’Patrouille.

« Alors que les résultats du premier trimestre étaient plutôt en demi-teinte, il semblerait que la période pascale ait su renouer avec la croissance pour le marché du jouet. Les nouveautés vont maintenant commencer à faire leur arrivée et cela devrait dynamiser les ventes de l’été » conclut Frédérique Tutt.

 

L’équipe Avisé

 

Source : The NPD Group

 

Crédit photo : Pixabay