Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Nouveaux usages et nouveaux procédés du textile : un nouvel appel à projets, de nouveaux financements

18/11/2015

Dans le cadre de l'action Projets industriels d’avenir (PIAVE), la 2nde vague de l'appel à projets est ouverte du 1er octobre 2015 au 22 janvier 2016, 12 heures.

 

Un soutien pour des produits techniques intelligents, innovants, fabriqués dans une démarche durable

Les projets attendus lors de l'appel à projets " Nouveaux usages et nouveaux procédés du textile " doivent s'inscrire dans au moins l’une des thématiques suivantes qui caractérisent les grands enjeux de la filière :

  • réussir la transition écologique en maîtrisant la conception de nouvelles fibres textiles, y compris composites, bio-sourcées et recyclables, et recyclées et en en diffusant l’usage afin de développer en France l’économie circulaire textile ;
  • exploiter les opportunités offertes par les révolutions numériques et les nanotechnologies pour concevoir et produire des textiles intelligents et innovants ;
  • concevoir et développer l'usine textile du futur, notamment plus respectueuse de l’environnement, par la mise en œuvre de nouvelles technologies de conception, l’assemblage/tissage des fibres, d’ennoblissement, de nouvelles techniques de production, grâce notamment à une utilisation optimale des outils digitaux.

Les projets attendus peuvent relever :

  • de travaux de R&D, individuels ou collaboratifs conduisant à une industrialisation rapide. Ces travaux doivent être nécessaires au développement et à l’industrialisation d’un ou plusieurs produits, procédés ou services, pouvant faire appel à une approche design, non disponibles sur le marché et à fort contenu innovant ;
  • des projets d'investissement matériels individuels ou mutualisés ambitieux et portés par des PME visant la fabrication industrielle et la mise sur le marché de produits textiles à forte valeur ajoutée et à fort potentiel de croissance (emplois, chiffre d'affaires) répondant aux thématiques précitées.

Les projets ne se fonderont pas nécessairement sur une innovation technologique mais devront avoir pour objectif la pérennité du tissu industriel, de répondre aux besoins du marché et de conquérir des positions fortes au niveau national et international.

Un projet candidat est porté par une ou plusieurs entreprises, quelle que soit leur taille, et quel que soit leur secteur économique, industriel ou de services.

Pour les projets d’investissement des PME, les dépenses éligibles à l’aide sont constituées :

  • du prix de revient hors taxe des bâtiments, équipements et machines,
  • des dépenses internes et externes liées à l’ingénierie du projet : études, honoraires, expertise, formations.

La part de l’immobilier ne pourra excéder 20 % du total du budget d’investissement éligible (exemple : pour un projet de 4 M€, le budget de l’immobilier sera plafonné à 0,8 M€ dans l’assiette de l’aide.)
L’aide maximale dont une PME peut bénéficier dans le cadre de cet appel à projet est selon le régime AFR :

  • de 30 % (20 % hors zone AFR) des dépenses retenues pour les petites entreprises (PE) au sens communautaire ;
  • de 20 % (10 % hors zone AFR) des dépenses retenues pour les moyennes entreprises (ME) au sens communautaire.

 

Pour en savoir plus sur cet appel à projets, les conditions, le financement, consulter le cahier des charges.

Pour répondre à cet appel à projets, rendez-vous sur le site de BPI France.

L’instruction et la sélection des projets seront organisées de manière compétitive après le relevé de l’ensemble des dossiers complets déposés avant la date de clôture.

 

Un soutien des pouvoirs publics au renouveau de l'industrie textile

Les PME se diversifient vers les textiles techniques et le développement de fibres nouvelles : tissus bio-sourcés, fibres recyclées, tissus intelligents captant l’énergie, transmettant des informations d’ordre physiologique, vêtements aux vertus curatives ou à mémoire de forme...
Ces perspectives ont conduit en septembre 2013 à la mise en place d’un plan industriel particulier intitulé " Textiles techniques et intelligents ", repris aujourd’hui en partie au sein de la solution " Objets intelligents " et qui continue de constituer une des priorités sectorielles de la politique industrielle de l'Etat.

Son ambition est triple :

  • mettre sur le marché de nouveaux produits répondant aux attentes des consommateurs en termes de nouvelles fonctionnalités et aux défis sociétaux avec un textile plus technologique et plus respectueux de l’environnement qui s’invite partout dans la vie quotidienne : sport, bâtiment, santé, transports, protection/défense, emballages et agroalimentaire ;
  • accélérer la modernisation des procédés industriels, équipements et outils de production au sein des entreprises textiles ;
  • développer ces entreprises en France et à l’export en reconstituant une filière cohérente.

Un appel à projet thématique relatif aux " nouveaux usages et procédés du textile " a été lancé le 11 février 2015 au sein de l’action " Projets industriels d'avenir " (PIAVE), mise en place par la convention Etat - Bpifrance du 27 novembre 2014. Devant le succès rencontré par cet appel à projets, une 2nde vague est ouverte à compter du 1er octobre et jusqu’au 22 janvier 2016.

 

L'équipe Avisé

Source: UIT. 12/10/2015

Crédit photo : Pixabay