Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Outdoor : une industrie résiliente malgré la crise sanitaire

« Respirer pour s’inspirer » tel était le thème qui a conduit les débats de l’OSV Day, en septembre à Talloires, en Haute-Savoie, la journée de réflexion organisée par l’Outdoor Sports Valley en préambule à son assemblée générale annuelle.

 

Comptant aujourd’hui quelque 504 adhérents parmi lesquels des artisans, l’association a présenté plusieurs projets forts, notamment dans le domaine de l’environnement, afin d’accompagner la transition écologique des membres de ce cluster d’excellence de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

« L’année 2020 s’est traduite par des fermetures, des pénuries, la hausse des matières premières, des problèmes de transports, qui nous ont demandé d’être agiles, mais l’outdoor est une industrie résiliente », a expliqué le président de l’OSV, Patrick Giraudon, également président d’Arva Nic- Impex.

 

Accompagnement pendant la crise sanitaire

La filière a dû faire preuve « d’une agilité extrême » en 2020. Néanmoins, l’OSV a pu proposer à ses adhérents grâce à son pôle Services et ressources, des achats mutualisés par 170 entreprises auprès de 14 fournisseurs pour 3 M€. Quelque 693 offres d’emploi ont aussi été mises en ligne sur la plateforme dédiée.

En matière de création et de développement, 16 start-up ont été incubées ou parrainées et un pool investissement a été créé. Enfin, une quinzaine d’événements physiques et une douzaine en digital ont été organisés. Quant à la newsletter, elle est désormais adressée à 2000 abonnés.

Pour aider les entreprises à mieux s’en sortir durant la crise sanitaire, 42 entreprises ont été accompagnées via le dispositif « Flash Covid », mis en place par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et les pouvoirs publics. Quelque 42 000 masques ont été achetés pour les adhérents et 7 webinaires insight OSV ont réuni 460 participants sur différents thématiques.

 

Des services dédiés pour les artisans et les TPE

« Nous pouvons amener à l’artisan qui travaille tout seul, divers services de base tels que les achats mutualisés ou en matière de ressources humaines avec notamment la plateforme emploi et l’aide à la formation. Nous avons aussi développé des programmes de bachelors spécialisés. C’est pour les TPE ou les start-up la possibilité d’avoir accès à des étudiants, des cas pratiques, des stages de tutorats », a expliqué le directeur d’OSV Benjamin Thaller.

Par ailleurs, la structure peut les aider à relancer leur business à travers l’OSV Digital Brandroom, qui permet à chacun de se présenter 24 heures sur 24 de façon internationale pour trouver des clients. C’est un support digital spécialement adapté aux toutes petites entreprises mais à un prix accessible. Lancée en 2021, elle connaît déjà un franc succès auprès des adhérents d’OSV.

 

Cap sur le développement durable

L’OSV peut également accompagner les artisans dans le domaine du développement durable dans la réalisation du bilan de gaz à effet de serre de leur activité. Elle va éditer un livre blanc réunissant conseils et idées. Enfin, en amont, elle propose un programme d’aide à la structuration de la stratégie notamment en matière d’innovation collaborative pour trouver des solutions durables.

A plus long terme, le but d’OSV es de soutenir encore mieux l’entrepreneuriat et d’encourager auprès des futurs consommateurs une pratique sportive et durable.

 

L’équipe Avisé

 

Crédit photo: David Malacrida