Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

RSE : la filière cuir assume ses responsabilités

Dans le cadre d’un livre blanc qui vient d’être édité, le Conseil National du Cuir a réalisé l’état des lieux du secteur en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Il met aussi l’accent sur les questions que professionnels et grand public se posent sur le secteur.

 

Cinq grands axes

Le Conseil national du Cuir concentre dans un livre blanc les orientations RSE de la filière autour de cinq grands axes:

  • la mesure des engagements RSE par la normalisation
  • l’engagement environnemental
  • l’information et la sécurité des consommateurs
  • la responsabilité éthique et la bientraitance animale
  • la valorisation de l’humain au cœur des métiers et la transmission d’un savoir-faire d’excellence

 

80% de PME et TPE

« Notre filière est à la pointe des engagements en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises et se bat sans cesse pour améliorer son empreinte environnementale » explique Frank Boehly, président du Conseil National du Cuir. Elle compte 9400 entreprises dont plus de 80% de PME et TPE, regroupe 130 000 emplois et réalise un chiffre d’affaires de 25 milliards d’euros dont 12 milliards à l’exportation.

 

Lire aussi:  Cuir : les exportations françaises portées par le luxe

 

La publication du livre blanc de la profession a pour objectif d’être un document de référence dans les débats actuels sur les enjeux de la RSE. Il fait suite à un événement organisé le 16 septembre 2019 et intitulé "Sustainable Leather Forum" qui a réuni les professionnels venus eux-mêmes témoigner de leur engagement quotidien dans ce domaine.

 

Qu’est-ce que la RSE ?

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), également appelée Responsabilité Sociale des Entreprises est définie par la Commission européenne comme l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes. Une entreprise qui pratique la RSE cherchera à avoir un impact positif sur la société tout en étant économiquement viable. La norme ISO 26 000 , stadard international définit le périmètre de la RSE autour de 7 sujets centraux :

  • la gouvernance de l’organisation
  • les droits de l’homme
  • les relations et conditions de travail
  • l’environnement
  • la loyauté des pratiques
  • les questions relatives aux consommateurs
  • les communautés et le développement local

Toutes les entreprises peuvent mettre en oeuvre une démarche RSE, quelle que soit leur taille, leur statut ou leur secteur d’activité

 

Lire aussi: L'industrie textile s’engage pour l’environnement

 

L’équipe Avisé

 

Sources : conseilnationalducuir.org/

economie.gouv.fr

 

Crédit photo : Conseil National du Cuir