Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Aide à l’embauche d’un chômeur de longue durée

Dans le cadre du Plan de réduction des tensions de recrutement présenté en septembre 2021, les entreprises qui embauchent en contrat de professionnalisation des chômeurs de longue durée peuvent bénéficier d’une prime de 8000 euros versée par Pôle Emploi.

 

Pour les plus de 30 ans

Pour cela, le contrat doit être signé :

  • entre le 1er novembre 2021 et le 31 décembre 2022 pour les chômeurs de longue durée d’au moins 30 ans
  • entre le 1er juillet et le 31 décembre 2022, sans condition d’âge

Il concerne les chômeurs de longue durée inscrits comme demandeurs d’emploi en recherche active d’emploi. Pendant au moins 12 mois au cours des 15 derniers mois, la personne ne doit n’avoir exercé aucune activité professionnelle ou avoir exercé une activité professionnelle d’une durée maximale de 78 heures mensuelles. Le demander d’emploi peut préparer un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au niveau 7 (bac+5, master, diplôme d’ingénieur) ou préparant un certificat de qualification professionnelle (CQP).

 

Aide versée par Pôle Emploi

Le contrat de professionnalisation sera rendu attractif pour l’employeur grâce à une aide dédiée la première année d’un montant de 8 000 € qui diminue le reste à charge lorsqu’il embauche un demandeur d’emploi de longue durée. Cette aide sera versée à l’employeur durant la première année d’exécution du contrat, le premier mois suivant la notification d’attribution, puis tous les 3 mois. Elle est financée pour le compte de l’Etat par Pôle Emploi.

La signature du contrat de professionnalisation pourra parfois être précédée d’actions préalables de remobilisation ou pré-qualification, en fonction des besoins de la personne et des postes à tenir. Autant de facteurs stimulants pour un demandeur d’emploi éloigné de l’emploi depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, et de nature à rassurer les employeurs

L’employeur n’a aucune démarche particulière à effectuer pour obtenir les 8000€ d’aide. Il doit seulement transmettre le contrat de professionnalisation à son opérateur de compétences (OPCO) dans les cinq jours ouvrables suivant le début de son exécution. C’est Pôle Emploi qui informe de l’attribution de l’aide. L’employeur justifie chaque mois que le salarié est toujours présent dans son entreprise via la DSN.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

Bâtiment actualité du 1er décembre 2021

bpifrance-creation.fr

 

Crédit photo : Pixabay