Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Apprentissage : la baisse marque le pas

08/11/2018

La baisse de l’apprentissage dans l’artisanat constatée entre 2012 et 2015, marque le pas et semble enfin enrayée, relève la nouvelle édition du Tableau de bord de l’Apprentissage artisanal publiée par l’Institut Supérieur des Métiers.

Quelque 144 270 apprentis ont été formés en 2016-2017 dans les entreprises artisanales représentant 35% du total des apprentis (412 280) en France. Les entreprises artisanales confortent ainsi leur place de premier employeur d’apprentis en France, avec 73 325 nouvelles inscriptions en 2016-2017, même si la reprise est encore fragile.

Différences régionales

Dans les régions, le recul des entrées en apprentissage a été général entre 2012 et 2015. Mais, sur le plan géographique, un trio relève la tête en 2016-2017 autour des Pays de la Loire (+8%), de la Bretagne (+6%) et d’Auvergne-Rhône-Alpes (+4%). L’Occitanie et la Bourgogne-Franche-Comté affichent elles un recul de 2%.

 

Disparités sectorielles

Les disparités sont également importantes entre les secteurs. L’alimentation tire les chiffres vers le haut, avec 38 530 apprentis formés en 2016-2017, soit une croissance de 3% en un an (et de 9% depuis 2012-2013). La boulangerie-pâtisserie demeure le premier secteur de formation d’apprentis loin devant la boucherie-charcuterie, la pâtisserie, la charcuterie et la chocolaterie-confiserie.

Les entrées en apprentissage ont par ailleurs stagné dans les gros secteurs formateurs d’apprentis tels que la réparation automobile, la fleuristerie et les soins de beauté. Leur nombre a continué de baisser dans la coiffure et le BTP.

 

Bonne surprise

La bonne surprise, relève les auteurs de l’étude, vient de l’artisanat de fabrication où les entrées en apprentissage sont en hausse dans tous les principaux secteurs: la mécanique industrielle, la réparation de machines, la fabrication de meubles, l’installation de structures métalliques et la fabrication de prothèses dentaires, ont enregistré quelque 5240 nouveaux apprentis en 2016-2017.

 

Nouveaux profils

Les apprentis les plus jeunes restent ceux de l’alimentation, à l’âge moyen de 17 ans. Les apprentis du BTP et des services affichent un âge moyen de 18 ans tandis que les plus âgés sont ceux de l’artisanat de fabrication dont l’âge moyen est de 19 ans, du fait des choix des diplômes (plus souvent de niveau III) et la part élevée de parcours de réorientation dans ces activités.

En outre, en 2017 plusieurs régions ont expérimenté une poursuite de l’apprentissage jusqu’ à 30 ans. La plupart des 26-30 ans complètent eux leur formation en préparant une mention complémentaire ou un diplôme de niveau IV. Ils sont ainsi plus nombreux dans les soins de beauté (préparation du BP ou BM coiffeur, du BP esthétique-cosmétique-parfumerie), la fleuristerie (BP), ou la pâtisserie (BTM pâtissier-confiseur-glacier)….

Durant la même période, la part des femmes parmi les apprentis a continué de progresser, passant de 25% en 2012-2013 à 27% en 2016-2017.

 

Plus de bacheliers

La part des bacheliers apprentis augmente nettement avec 16% des apprentis en 2016-2017 qui sont détenteurs du bac, contre 11% en 2012-2013. L’étude relève que c’est une tendance durable avec de plus en plus de jeunes qui n’envisagent leur orientation professionnelle qu’à l’issue du bac. Parmi eux, beaucoup entament un parcours de réorientation pour se préparer aux métiers de pâtissier, boulanger, esthéticienne, fleuriste, menuisier et charpentier.

Enfin, plus de 3300 bacheliers se sont lancés dans la préparation d’un BTS en apprentissage dans une entreprise artisanale, principalement dans les secteurs de l’aménagement paysager et de la mécanique et pour l’obtention de diplômes de management et de vente.

 

Focus sur l'apprentissage en Auvergne-Rhône-Alpes

 

 

Lire aussi : "Calculez en ligne le coût salarial lié à l'embauche d'un apprenti"

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

Tableau de bord de l’apprentissage artisanal, ISM

Observatoire de l'Artisanat CRMA Auvergne-Rhône-Alpes