Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Comment poursuivre son activité grâce au numérique ?

Le contexte actuel peut être une bonne occasion à saisir pour les artisans. C’est le moment de passer au numérique en profitant des dispositifs mis en place par le Gouvernement, et des nombreuses offres proposées.
 

Bouleversement des modes de consommation

Diverses raisons incitent aujourd’hui les artisans à se réinventer. Les modes de consommation changent et les effets sont accentués par la crise sanitaire, poussant les salons de coiffure, les boulangeries ou encore les magasins de fleurs à faire appel de plus en plus aux technologies numériques. Elles leur permettent de mieux s’adapter aux attentes d’une clientèle parfois difficile à fidéliser.

Les consommateurs sont en quête de proximité, de reconnaissance et de communication numérique.

Lire aussi : Les nouveaux modes de distribution gagnent du terrain

Dans un premier temps, le dirigeant peut grâce à des logiciels professionels suivre l’évolution du chiffre d’affaires, améliorer les points faibles de la boutique, gérer les opérations d’encaissement, le stock mais aussi les dépenses, le tableau de bord avec le chiffre d’affaires heure par heure, par famille de services, de produits… ou encore faire des statistiques.

Lire aussi : Drive, click & collect et livraison à domicile : des opportunités pour les artisans

 

Un point de vente réorganisé

Dans le contexte actuel, il est nécessaire de réorganiser son point de vente pour appliquer les mesures spécifiques. Marquage au sol, gel hydroalcoolique, masques...mais également gestion des flux, paiement sans contact et nouveaux modes de distribution. 

Pour gérer le flux de clients en boutique, il existe des applications dédiées afin d'éviter les longues files d’attente. Ces applications permettent notamment de choisir l'heure d’arrivée en magasin.

Mettre en place une solution de Click & Collect ou de drive permet de faciliter la prise de commande à distance et le retrait en boutique. Autre possibilité, la livraison à domicile ou le retrait à un point relais. La livraison de colis et la livraison de repas à domicile restent en effet autorisées, dans le strict respect des mesures générales de prévention de la propagation du virus et de protection maximale des personnes. Le sans-contact est largement privilégié.

Lire aussi : Faire de la livraison un service

 

Faire connaître l’évolution de son offre

Tout doit être mis en œuvre pour garder le contact avec le client. Il faut rendre visible son offre de produits ou ses services et les éventuels changements qui sont apportés.

Les réseaux sociaux peuvent être utiles pour cet usage. Cependant, se lancer sur les réseaux sociaux se prépare. Ne pas penser court terme et "crise Covid" mais se poser les bonnes questions pour que cet investissement soit pérenne : Quel est mon objectif ? Pourquoi ? Quelle est ma cible ? Quelles sont mes ressources ? Quel budget ? Quel réseau ? ...

Lire aussi :

Quelle utilisation du numérique dans les salons de coiffure ?

Facebook : un outil complet pour une communication à taille humaine

Instagram : décryptage du phénomène et l'essentiel avant de se lancer

 

Si vous disposez d'un fichier client, d'un CRM (ou GRC), c'est-à-dire un outil de gestion de relation clientèle, c'est peut-être le moment de capitaliser sur les informations que vous détenez et de créer une lettre d’information que vous pouvez envoyer à vos clients, directement dans leur boîte mail. Vous allez maintenir le lien avec vos clients, informer - expliquer votre démarche, votre organisation, l'offre que vous proposez, les solutions apportées. Et si vous utilisez un outil d'emailing pour envoyer votre newsletter, vous pourrez analyser l'efficacité de votre lettre d'information grâce à des statistiques comme le taux d'ouverture, le taux de clic...vous pourrez mieux connaitre vos clients, leurs besoins et leurs attentes.

Lire aussi : Des astuces pour mieux vendre ses services demain

 

Gagner en visibilité

Il s’agit tout d’abord d'identifier votre réputation en ligne : que dit-on de vous et votre entreprise sur internet ? où êtes-vous présent ? Intentionnellement ou non ? Plateformes, annuaires, réseaux, avis...

Dans un premier temps, vérifier que les informations de contact sont justes et à jour (téléphone, email, site internet, réseaux sociaux…etc.).

Dans un second temps, il peut être intéressant de se préoccuper d’améliorer son référencement local en s’inscrivant par, exemple, sur le site de la collectivité territoriale dont vous relevez, de sa fédération professionnelle, ou encore de l’association locale de commerçants.

Grâce à un référencement et des avis en ligne, le professionnel peut trouver de nouveaux clients : 83% des clients font davantage confiance à des avis en ligne qu’à une communication d’entreprise

Lire aussi : Facebook : et si votre entreprise y était sans que vous le sachiez ?

 

Développer ses ventes en ligne

Aujourd’hui, le parcours client commence à 90% par une recherche en ligne. Ce qui devrait conduire les professionnels à repenser le parcours client : la crise sanitaire a largement révélé la complémentarité entre commerce physique et e-commerce. Le Click & Collect et la mise en place du paiement en ligne à la commande se sont beaucoup développés pendant cette période inédite.

Il est possible de recourir à une place de marché (marketplace) généraliste ou spécialisée pour proposer ses produits ou encore de concevoir son propre site de e-commerce en utilisant un outil dédié.

Là, aussi de nombreuses questions à se poser avant de se lancer : quel(s) objectif(s) ? qui est la cible ? les ressources ? le budget ? etc.

Lire aussi : Comment choisir une plateforme pour vendre mes créations en ligne ?

 

Prendre 10 minutes pour évaluer son niveau de maturité numérique

Les Chambres de Métiers et de l'Artisanat mettent gratuitement à disposition un autodiagnostic numérique. Cette première approche vous permettra d’identifier vos besoins en matière de transition numérique et si vous le souhaitez d'entrer en contact avec un expert numérique pour vous aider à développer votre activité grâce au numérique.

Je veux faire l'autodiagnostic numérique

 

 

Trouver des aides pour se lancer dans le numérique

Un appel a été lancé par le gouvernement auprès des acteurs du numérique (places de marché, services de livraison, services de paiement...) pour mettre à disposition une offre gratuite ou à tarifs préférentiels à destination des commerçants de proximité touchés par la crise. Voici un recensement de ces offres.

Le dispositif « Mon commerce en ligne » sera prochainement en place : une aide jusqu’à 1.500€ destinée aux commerçants et artisans qui souhaitent développer leur activité e-commerce. 

"Une aide financière, pour favoriser le développement de la vente en ligne et de la présence sur le web des artisans et des commerçants, sera lancée dans les prochains jours partout en Auvergne-Rhône-Alpes." Elle sera diffusée sur le site portail de la Région.

Pour qui ?

  • les commerçants de proximité, artisans indépendants, avec ou sans point de vente, sédentaires ou non (hors franchise)
  • ayant leur siège social en Auvergne-Rhône-Alpes
  • avec un effectif de moins de 10 salariés
  • et à  jour de leurs cotisations sociales et fiscales au 1er mars 2020

Pour quels projets ?

  • création, refonte ou optimisation d’un site internet ou d’un site e-commerce
  • optimisation de la présence web : achat de nom de domaine, frais d’hébergement, frais de référencement, géolocalisation de l’entreprise, abonnement à un logiciel de création de site en SaaS, accès à une market place, solutions de Click & Collect, et de paiement en ligne, publicité et solutions digitales pour booster les ventes, solutions de fidélisation,  frais de formation.

Comment bénéficier de l’aide ?

  • forfait de 500 € pour des dépenses jusqu’à 1 000 €
  • cofinancement à 50 % au-delà de 1 000 € de dépenses éligibles avec une aide plafonnée à 1 500 €

La subvention sera versée après le dépôt d’un dossier en ligne pour toutes dépenses éligibles effectuées depuis le 1er octobre 2020.

 

Suivre une formation au numérique

De nombreuses formations sont disponibles. C'est peut-être le moment ?

Découvrir l'offre de formation "Nouvelles technologies et outils numériques" des CMA

Consulter l'agenda des évènements de l'ENE

 

Sources :

economie.gouv.fr

francenum.gouv.fr

Les Nouvelles de la Boulangerie-Pâtisserie n°1009. 1er octobre 2020.

agro-media.fr

lemondedesboulangers.fr

creditagricole.info

Les Echos Coiffure n°81. Septembre/octobre 2020

coiffeurexpertbusiness.com

 

Crédit photo : Pixabay