Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Coronavirus : des fiches conseils par métiers

Le ministère du Travail met en ligne progressivement une série de  « guides sectoriels de bonnes pratiques ». Conçues par un comité d’experts de la santé au travail et des représentants des professions concernées, ces "fiches conseils métiers" concernent essentiellement, hors métiers de la santé, ceux qui sont indispensables actuellement.

Les premières visent les métiers de  chauffeur livreur, de caissier ou caissière et de boulanger ou boulangère. Ont suivi, fin mars, celles de garagiste, de vendeur dans un commerce de détail et de métier agricole ou agroalimentaire. D’autres sont attendues tels que surveillance et sécurité, propreté, distribution de carburant et réparation automobile

Les fiches sont téléconsultables sur le site du ministère du travail.

 

Des fiches normatives

Selon Muriel Pénicaud, ces fiches sont "normatives", ce qui signifie que si les employeurs ne les respectent pas,"à ce moment-là ils sont en faute", a indiqué le ministre dans une interview à RTL. Et de rappeler que les employeurs sont "responsables" de la protection de leurs salariés. "Ils ne sont pas responsables si quelqu’un est malade à la fin mais ils sont responsables des moyens qu’ils ont mis" pour les protéger, a précisé la ministre.

Sur son site, le ministère du Travail rappelle par ailleurs les obligations de l’employeur pour protéger la santé de ses salariés.

Sur chaque fiche, sont précisées les actions indispensables, découpées en trois phases : préparer, réaliser, vérifier.

 

Conseils de structures spécialisées

D’autres structures fournissent des conseils encore plus précis. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) fournit aux employeurs des recommandations pour protéger leurs salariés.

L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) a également publié des conseils précis sur les mesures de précaution à prendre dans les entreprises, avec des liens vers ses travaux antérieurs, par exemple sur la bonne utilisation des masques, le nettoyage des locaux… Sans oublier des conseils pour télétravailler en toute sécurité en préservant sa santé.

 

Des guides de bonnes pratiques

De son côté, la CNBPF (Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie) a réalisé des guides de bonnes pratiques pour aider les professionnels à mettre à jour le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP). En collaboration avec l’agence Equitable, la CNBPF a réalisé un plan de continuité dédié aux entreprises de boulangerie. Il se compose :

 

Pour sa part, la CFBCT (Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs) a également rédigé une liste de consignes à suivre afin de poursuivre son activité tout en respectant les nouvelles règles sanitaires.

 

L’équipe Avisé

 

Sources : travail-emploi.gouv.fr

boulangerie.org/

boucherie-france.org

 

Crédit photo : Pixabay