Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Covid-19 : une aide complémentaire en cas de reprise d’un fonds de commerce en 2020

Cette nouvelle aide instituée par le Décret n° 2021-624 du 20 mai 2021, pourra être demandée en ligne à partir du 15 juillet prochain et jusqu’au 1er septembre 2021.

 

Plusieurs conditions

Cette aide complémentaire est créée en faveur des sociétés qui ont acquis, entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020, au moins un fonds de commerce dont l'activité a été interdite d'accueil du public sans interruption entre novembre 2020 et mai 2021 et qui n'ont fait aucun chiffre d'affaires en 2020.

 

De façon plus précise, l'aide est ouverte aux entreprises qui remplissent, cumulativement, les conditions suivantes :

  • elles ont été créées au plus tard le 31 décembre 2020 ;
  • elles ont acquis au moins un fonds de commerce dont la vente a été constatée par un acte authentique ou sous seing privé, dûment enregistré entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020 ;
  • elles sont toujours propriétaires de ce fonds à la date de dépôt de la demande d'aide ;
  • l'activité affectée au fonds de commerce est demeurée la même après son acquisition (par exemple, un restaurant reprenant un restaurant) ;
  • l'activité affectée au fonds de commerce a fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public sans interruption entre le 1er novembre 2020, ou la date d'acquisition du fonds, et le 1er mai 2021 ;
  • elles justifient d'un chiffre d'affaires nul au cours de l'année 2020 ;
  • elles ne sont pas contrôlées par une autre entreprise, et elles ne contrôlent pas elles-mêmes une autre entreprise.

 

Comme une subvention

Pour les entreprises de moins de 50 salariés, l'aide prend la forme d’une subvention dont le montant est égal à 90 % de l'opposé mathématique de l'excédent brut d'exploitation coûts fixes (EBE) constaté pour la période du 1er janvier au 30 juin 2021 (ou à 70 % pour les entreprise de 50 salariés ou plus).

Cet excédent brut d'exploitation doit être calculé et certifié par un expert-comptable.

La demande d’aide pourra être déposée en ligne à compter du 15 juillet 2021 et jusqu'au 1er septembre 2021 inclus, sur l'espace professionnel de votre société sur le site impots.gouv.fr.

 

Plusieurs justificatifs

Elle devra être accompagnée des justificatifs suivants :

  • une déclaration sur l’honneur attestant que l’entreprise remplit les conditions prévues par le décret et l’exactitude des informations déclarées
  • une attestation d'un expert-comptable mentionnant l'excédent brut d'exploitation coûts fixes pour la période éligible et conforme à un modèle établi par la direction générale des finances publiques (disponible sur le site www.impots.gouv.fr) ;
  • le calcul de l’excédent brut d’exploitation coûts fixes
  • la balance générale 2021 pour la période éligible (1er janvier au 30 juin 2021) et la balance générale pour l'année 2020 ;
  • la copie de l'acte de vente du fonds de commerce ;
  • les coordonnées bancaires de l’entreprise.

 

L’équipe Avisé

 

Sources:

economie.gouv.fr

les-aides.fr

Décret n° 2021-624 du 20 mai 2021

 

Crédit photo : Pixabay