Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Croissance, innovation, transmission, quels enjeux pour les entreprises familiales ?

Les mutations technologiques, la mondialisation ou encore les défis personnels et professionnels que représentent le maintien du management de l’entreprise au sein de la famille sont les grandes tendances qui affecteront l’avenir des entreprises familiales. Elles sont décryptées dans la 8ème édition de l’étude mondiale « Global Family Business Survey » réalisée par le cabinet de conseil et d’audit Pwc.


Des entreprises familiales performantes

Dans un contexte économique relativement incertain, au niveau mondial, les entreprises familiales sont plutôt dynamiques, prospères et ambitieuses. 77% des dirigeants interrogés entre mai et août 2016 estiment offrir une certaine stabilité à l’économie.

Les entreprises familiales sont un moteur essentiel de l’économie. Elles disposent de nombreux atouts : 

  • réactivité,
  • capacité d’investissement,
  • prise de décision à long terme

mais font aussi face à de nombreux défis :

  • innovation,
  • transformation digitale,
  • financement,
  • succession

61% des dirigeants interrogés estiment faire preuve d’un esprit entrepreneurial, 71% d’entre eux affirment avoir une capacité de prise de décision plus rapide et plus fluide. De plus, 74% affirment s’appuyer sur une culture et des valeurs plus fortes que leurs homologues cotées en Bourse, se traduisant par une stabilité accrue, un engagement et des responsabilités plus forts envers leurs collaborateurs et l’ensemble de leurs parties prenantes.

 

entreprises familiales vs entreprises cotées

 

Le paradoxe français

Alors que 83% des entreprises familiales françaises ont vu leur chiffre d’affaires augmenter (contre 64% en moyenne globale), elles affichent une moindre confiance en l’avenir. Seuls 70% des dirigeants anticipent une croissance de leur entreprise au cours des 5 prochaines années, contre 85% dans le monde et 10% prévoient un développement rapide contre 15% chez leurs homologues internationaux.


Face à une économie en mutation, les entreprises familiales doivent relever de nombreux défis


Innover et intégrer la transformation digitale

Pour 64% des entreprises familiales interrogées dans le monde, l’innovation est le plus grand défi des cinq prochaines années.
En France, si 63% se déclarent conscientes des bénéfices de la transformation digitale sur leur activité, le chemin demeure encore long : 20% des entreprises familiales françaises affirment ne pas avoir de stratégie adaptée à l’ère digitale.

Accélérer le développement international

Le développement à l’international représente une stratégie de croissance à long terme pour les entreprises familiales. En France, 87% des entreprises familiales exportent leurs produits et services réalisant ainsi 38 à 43% de leur chiffre d’affaires à l’international.

Se diversifier pour éviter une trop forte dépendance à la conjoncture économique

La diversification représente également un enjeu stratégique majeur pour les entreprises familiales. Aujourd’hui, 1/3 des entreprises familiales dans le monde opère sur un seul et unique secteur d’activité. Ce phénomène de mono-activité peut exposer l’entreprise à un risque certain. Aussi, les entrepreneurs l’ont bien compris puisque près de 50% des dirigeants interrogés prévoient de s’engager dans une nouvelle activité parallèlement à leur cœur de métier.

Financer la croissance de l’entreprise

En France, 1/3 des dirigeants estiment qu’ils ont plus difficilement accès au financement extérieur que les autres entreprises, ces autres sources n'étant soit pas disponibles soit trop coûteuses. Globalement, au niveau mondial, 76% des entreprises interrogées envisagent de financer leur croissance sur leur propre capital permettant ainsi d’éviter une perte de contrôle.

 

financement croissance entreprises familiales

 

Anticiper et réussir la transmission de l’entreprise

Au niveau mondial, seules 12% des entreprises familiales dépassent une durée de vie de trois générations et 3% dépassent une durée de vie de quatre générations. La question de la gestion de la succession est donc essentielle. Cependant, seules 55% des entreprises familiales dans le monde disposent d’un plan de succession. En France, ce taux chute à 13%.

En France, parmi les dirigeants qui affirment avoir établi un plan de succession, 80% des entreprises familiales emploient des membres de la nouvelle génération, un taux largement supérieur à la moyenne mondiale (69%).

PWC donne 5 conseils pour accompagner la nouvelle génération

  1. Anticiper votre succession
  2. Aider la nouvelle génération à bâtir ses propres domaines de compétences
  3. Reprendre l’entreprise : une opportunité et non une contrainte
  4. Placer le curseur au bon niveau : il y a une différence entre présence bienveillante et contrôle
  5. Résoudre les problèmes de gouvernance

 

étude Pwc

Pour aller plus loin, lire l’« étude "Croissance, innovation, transmission, quels enjeux pour les entreprises familiales ?" »  (.pdf) – 28 pages

 

L’équipe Avisé

 

Sources : Finyear, 02/03/2017

PwC, 2017

Crédit photo : Pixabay