Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Les Français veulent « consommer moins »

14/11/2019

Les Français sont les pionniers en Europe du « consommer moins », révèle la nouvelle édition du baromètre GreenFlex de la consommation responsable (créé en 2004) dans une étude soutenue par l’Ademe et réalisée par l’institut de sondage Yougov.

Les tendances de la consommation de demain s’inscrivent en effet sur fond d’urgence écologique et de mobilisation citoyenne. Ainsi 60 % des Français se disent inquiets de l’état de la planète et pensent qu’il est urgent d’agir. 86 % aimeraient vivre demain dans une société où la consommation prend moins de place. Autre constat de l’étude : pour la première fois, plus d’un Français sur deux (57 %) estime qu’il faut complètement revoir le système économique et sortir du mythe de la croissance infinie.

« Le modèle de société (de consommation) est vécu comme à bout de souffle par tous les pays sans exception » relève Stéphane Petitjean, directeur associé conseil de GreenFlex.

 

Des pratiques qui ont changé

La consommation responsable est centrale mais critiquée : 67 % des Français indiquent avoir changé certaines de leurs pratiques, et 13 % disent faire tout leur possible pour réduire l’impact de leur consommation. D’où un engouement croissant pour les produits durables : bio, locaux, naturels, sans conservateurs. Reste que le bio par exemple n’est pas perçu non plus comme une solution magique : 82 % des Français estiment que les produits bio ne se valent pas tous. Ils sont même 84 % à préférer acheter des fruits et légumes locaux et de saison plutôt que des produits bio venant d’un autre pays.

Par ailleurs, la nécessité de réduire sa consommation en général a fait un bond dans les consciences (+ 13 points en deux ans) : elle est citée par 27 % des Français interrogés. Ce phénomène se retrouve déjà dans les habitudes d’achats : ainsi dans le domaine des produits cosmétiques et d’hygiène, plus de 2 consommateurs sur 3 achètent moins de produits. 44 % des Français disent limiter leurs achats de produits neufs par conviction.

Un Français sur deux indique limiter régulièrement ses déplacements en avion. 59 % des sondés récupèrent, réutilisent ou réparent produits et matériaux. 66 % disent avoir envie de s’investir là où ils vivent pour faire changer les choses et 59 % des actifs aimeraient avoir un métier qui a plus de sens.

 

Source: GreenFlex

 

Défiance vis-à-vis des grandes entreprises

Quant aux entreprises, elles sont attendues au tournant, avec une défiance qui va croissant pour les plus grandes d’entre elles: seuls 27 % des Français leur font confiance. Globalement, les entreprises/marques incitent à la surconsommation (88 %) comme par exemple renouveler sa garde-robe en permanence (91 %) ou des appareils électroniques (92 %).

En conséquence, de plus en plus de consommateurs se tournent vers des circuits alternatifs : 41 % des Français achètent à des petits commerçants, 36 % achètent directement au producteur et 20 % se tournent vers des réseaux spécialisés (magasins bio, AMAP…)

Ils estiment aussi que c’est aux États (67 %) d’être les principaux acteurs du changement en matière de développement durable, devant les entreprises (61 %) et les individus (61 %).

 

Revoir le modèle en Europe aussi

Au niveau européen, le constat d’une société à bout de souffle est partagé par tous les pays sans exception, indique le baromètre GreenFlex. Les Européens eux aussi plébiscitent le « consommer mieux » : 80 % d’entre eux aimeraient vivre demain dans une société où la consommation prend moins de place et 50 % considèrent qu’il faut revoir complètement le modèle économique.

Ils sont 74 % à avoir changé tout (15 %) ou une partie (59 %) de leurs comportements de consommation pour en réduire l’impact. En plus de la France, l’enquête a été réalisée en Espagne, Italie, Royaume-Uni, Allemagne, Suède auprès de 2 000 répondants par pays.

Reste que la France émerge comme l’exception européenne sur le « consommer moins » et « le faire autrement », apparaissant, selon GreenFlex comme « un laboratoire privilégié de la nécessaire transformation ».

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

lesechos.fr

latribune.fr

la-croix.com

lsa-conso.fr

 

Crédit photo : Pixabay