Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Nouvelle région Rhône-Alpes Auvergne : l’administration territoriale tient compte des territoires pour se répartir ses missions

06/08/2015

Michel Delpuech, préfet préfigurateur pour la fusion des régions Auvergne et Rhône-Alpes, vient de proposer son projet d’organisation régionale, après concertation avec les élus et les organisations syndicales. Avec "7.8 millions d’habitants et 11.4 du PIB national" Rhône-Alpes Auvergne se placera 2e région après l’Ile de France en termes démographique et d’emploi.

D’un point de vue géographique Lyon étant une position centrale,  elle est nommée chef-lieu provisoire en attendant 2016 pour connaître le chef-lieu définitif.

La prochaine organisation des services de l’Etat tient compte de « 12 800 agents dans les services régionaux et départementaux, dont 3 400 en Auvergne et 9 400 en Rhône-Alpes ». Les missions des directions régionales prendront en compte  les caractéristiques des deux territoires représentés par Lyon et Clermont-Ferrand, avec l’objectif de maintenir l’équilibre de l’emploi public régional.

Ainsi l’agriculture tenant une place importante en Auvergne on retrouvera le siège de la direction régionale de l’agriculture de l’alimentation et de la forêt (DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt) à Clermont-Ferrand. Lyon accueillera le siège des autres directions régionales.

D’ici 2016, un important travail se fera autour de la répartition des missions de l’état entre le niveau départemental et le niveau régional. L’objectif  est de maintenir une grande proximité avec les citoyens, les politiques et les acteurs économiques locaux. Grâce à l’optimisation des effectifs au niveau régional, les effectifs du niveau départemental seront maintenus. L’optimisation portera aussi sur une mutualisation au niveau immobilier, achat, formation.

La nouvelle organisation va s’échelonner entre le 1er janvier 2016 et fin 2018. Le préfet préfigurateur a d’ores et déjà nommé  les directeurs régionaux préfigurateurs. Ils seront chargés de conduire les grandes étapes de cette nouvelle organisation et d’accompagner les agents publics dans la conduite du changement.

Source : rhone.gouv.fr, 31/07/2015

Crédit photo : mopers

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !