Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Penser aux aides financières de l'Union européenne pour démarrer ou se développer

Bien souvent lorsque les porteurs de projets et les chefs d'entreprises cherchent des financements, ils sont orientés vers des structures d'Etat telles que la BPI France ou vers des dispositifs d'attribution de subventions ou de prêts (CICR, Nacre...). Or il existe d'autres mécanismes au niveau de l'Union européenne permettant aux start-up, TPE et PME de récupérer des fonds

Il existe par exemple plus de 194 programmes de financement à destination des petites et moyennes entreprises et plus de 22 appels à projets (opportunités de financement par grand secteur d'activité). Ces sources de crédit permettent en général de compléter un apport initial soit de personnes physiques soit de structures publiques ou d'établissements bancaires. 

Pour connaitre toutes les aides possibles, accéder au portail de l'Union européenne cliquez ici. Vous pourrez affiner votre recherche en spécifiant :

  • votre type d'entreprise,
  • quel financement vous avez besoin (prêt, fonds propre...)
  • le domaine d'investissement (tout secteur, innovation, social...)

 

Focus sur trois aides de l'Union européenne 

  • Le plan Juncker

Ce dispositif opérationnel créé en 2015, vise à relancer le secteur de l'industrie dans l'Union européenne. Il tente de remédier au déficit d'investissement de l'Union via la création du Fonds européen pour l'investissement stratégique (FEIS) qui assume certains risques portés par la Banque européenne d'investissement (BEI) qui elle accorde des aides et subventions aux professionnelles. 

Ce plan a également lancé le 1er juin 2016, le portail européen des projets d'investissement (EIPP). Il s'agit d'une plateforme numérique mettant en relation promoteurs de projets et investisseurs européens. Vous pouvez accéder au portail ici

 

  • Un fond pour l'économie sociale et solidaire

L'EaSI, programme pour l'emploi et l'innovation sociale, a été lancé en 2015 dans le but de soutenir les organismes de microfinancement et d'aider les entreprises sociales à se développer. Ce dispositif est directement géré par la Commission européenne sur dossier de candidature.

 

  • Horizon 2020, pour encourager l'innovation

Programme de recherche 2014-2020, Horizon à pour vocation de faciliter l'accès au crédit des entreprises innovantes. 

Par exemple, l' "Instrument PME", s'adresse à toute sorte de PME qui souhaite se développer au niveau national ou international, sur des innovations technologiques ou pas et de services

Ce programme peut accorder jusqu'à 50 000 euros de subventions, propose une aide lors de la  phase de R&D voire de commercialisation.

La Commission européenne souhaite que les Etats et les entreprises se positionnent davantage sur des innovations disruptives. Pour cela elle va lancer un conseil européen de l'innovation. Ses missions seront notamment de rendre ce dispositif plus pédagogique, d'assurer un suivi plus régulier et personnalisé des projets innovants et encourager des initiatives pluridisciplinaires.

 

Il existe donc tout un panel de solutions à l'échelle européenne pour commencer ou booster son activité. 

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Artisans Mag, 22/06/2016 

Europa

Commission européenne

Observatoire des aides aux entreprises

WelcomEurope

Entreprise Europe Network

Crédit photo : Pixabay